1
min

Aux détracteurs

Image de Vicmiz

Vicmiz

4 lectures

0

Arrivant sur la scène,
Je me dévêtit.
Chapeau, redingote et canne rangés.
Espérances, envie, désir dévoilés.

Brusquement devant vous et devant le monde,
J’entonna ce son.
Ce son qui résonne au fond de chaque être.
Ce son qui façonne les destinées et sublime le mêtre.
Hilarent quant ils devaient pleurer,
Silencieux quant ils devaient s’effondrer,
Je me replia, humilié de ce si mauvais succès.

Errare humanum est,
Carpe diem.

Si je le veux, tel est mon destin.
Devant vous et devant le monde,
J’entonnerai ce son,
Transfiguré.
Un jour hués,

Mes vers seront scandés.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,