Autopsye

il y a
1 min
11
lectures
1

Peu à peu, mes traversées deviennent des images, des paroles, des sons, des couleurs, des saveurs, des fragrances ; je poursuis le travail, cherche l'émerveillement, construis des échafaudages  [+]

A neuf mois
Je l’aimais
Trop... et pas assez
Moi, trop jeune
Lui, trop prêt
Je me rêvais deux
Il se rêvait père
Tête et sexe
Tête et ventre
Tête et cœur
Sans recul
Je l’admirais
Il s’attachait
Je l’encensais
Il en souriait
Il me désirait
Je l’invitais
Il me câlinait
Premier enfant
Un chat savant
Il me portait
Je le défiais
Je l’embrassais
L’on prêtait serment
Tête ou sexe
Tête ou ventre
Tête ou cœur
Et recule
Il était encré
L’été passait
La peur montait
Je m’asséchais
Je me flagellais
Combien d’années
Je le disséquais
Je m’allongeais
Je marchais
Je me détachais
Sans me retourner
Depuis
La mer m’appelle
Les musiques s’en mêlent
Les voix sensibles
M’immobilisent
Me prennent
Sans brise
Les feux s’allument
Les yeux m’ondulent
Dessins en virgules
Et j’imagine
Le ciel
Haut des merveilles
Surprendre ces nouvelles lèvres
Aimer ses secrets
Il est ma mire
Nous nous présentons
Jeu immense
Nous nous attachons
Je le devine
Nous nous renaissons
Comme un roman
Tout est sentiment
Il me dédicace
Nous nous volons
Il me porte Intersections
Tête sexe
Tête ventre
Tête cœur
En cadence
Je suis fée
Je l’ensorcelle
L’amour monte
Nous plongeons
Je l’apprends
Nous nous allongeons
Je l’espace
Nous nous promenons
Traverser en corps
Sans nous retourner
Tête sexe
Tête ventre
Tête cœur
En transe

1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,