Automne

il y a
1 min
619
lectures
267
Finaliste
Jury
Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

Sombre et percutant, ce poème singulier se distingue par les images audacieuses qu'il déploie. Le rythme semble volontairement heurté, comme si le

Lire la suite

Aimanté par l'infini profondeur des configurations... Je tourne autour de la poésie... mais de sa superbe (intouchable) elle me toise ... vexé je l'ignore... Puis allez savoir, mon innocence  [+]

Image de Hiver 2020

Un silence de pierre allaite le brouillard
Le Clameur en haillon du fond du cœur déclare :
« Nos mains ne voyagent plus sur nos corps éteints
La froide chair s’endort, l’agonie prend son bain. »

Dans l’univers congru du fond d’une bouteille
Amertume et aigreur se diluent à vermeil
« C’est fini, c’est trop tard » cognent en échos d’adieu
Ma peine se ressert en sang ivre d’aveux

Dans les gorges éperdues notre coupe se brise
Les cris de nos yeux noirs sur les tessons s’aiguisent
Sur la terre brûlée de nos échauffourées
Dans une lie se noie l’incendie d’un été

Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

Sombre et percutant, ce poème singulier se distingue par les images audacieuses qu'il déploie. Le rythme semble volontairement heurté, comme si le

Lire la suite
267

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !