Aube cruelle

il y a
1 min
158
lectures
124
Qualifié

Introvertie, passionnée par l'Histoire et les histoires, la musique, le dessin, la lecture de tous les styles, j'exerce pourtant un métier au contact du public  [+]

Image de 2018
Nous ne verrons plus l’aube
Assis main dans la main,
Désormais seul au monde,
Mon corps cherche le tien.

Nous ne sentirons plus
Le matin, au réveil
La chaleur du soleil,
Eveiller nos peaux nues.

Je n’entends plus la nuit,
De ton souffle le chant
Qui donnait à mes jours
Un parfum de printemps.

Les premières lueurs,
De ces premières heures
Où nous nous sommes aimés
Sont désormais passées.
Aucune nouvelle journée
Ne nous s’ra accordée.

La mort t’a emportée
Loin de moi, loin d’ici
Mais elle n’a pas volé
Mon amour infini.
124

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,