Au voyageur qui hésite

il y a
1 min
9
lectures
1

Né en Espagne, venu en France enfant, parti en 2005 en Nouvelle-Calédonie d’où je suis rentré en 2018. Depuis ma jeunesse, j’écris. Le grand déclic a eu lieu suite à la suite de la lecture  [+]

J’aime à voir, sous les vrilles de la treille qui borde
Les rives en devenir du fleuve de ma vie,
Les fruits encore en fleurs, les bourgeons sous l’écorce,
Et le tronc qui s’élance des racines jailli.

Je n’ai pas de chemin inscrit en certitude,
Je laisse le hasard, qui me dicte mes pas,
Poser, de ça de là, malgré mes habitudes
Les jalons d’un après et qui me conviendra.

Toi promeneur en herbe qui hésites parfois,
Laisse aussi les nuages aux formes incertaines
Te prendre par le cœur et te tenir la main.

Ne résiste pas, viens, oublie ce qui fait loi,
Mets tes pas dans les miens, vois plus loin que tes chaînes,
Il n’est que devenir, il n’est pas de destin.
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Poèmes

Dernière danse

Diego JORQUERA

Lili a plus de cinquante ans. Elle fréquente depuis vingt ans les thés dansants, les dancings et autres lieux où on danse. « Reuniones de té y salas de bailes ». Lili, de Barcelone, de son... [+]