Au son du violdéon

il y a
2 min
225
lectures
8
Qualifié

Ecrire, jouer des mots, s'en-jouer, s'en-jouir, en jouir en délire et sens (sans déliquescence -si possible ! )...Bref, la langue est belle et jouable/jouante, en joute et en joue, et en commun.

Image de Grand Prix - Hiver 2015
Image de Poèmes
Au son du violdéon, les dansteurs tournevoltaient ;
Les pas saccazumbés résonnaient sur la parquetterie,
La batterythmique donnait son pleincaisse et ici,
Ou là, certains picolvaient ou banquettaient.

Bref, l'ambidance était à son climaximum :
On n'avait jamairement vu sitant de monde
Même les plus timiditifs se lançoyaient dans la ronde...
Ça tournait night fever, la fiestà son summum.

Et parmi tous les gengais [contraire de la gentryste]
Deux jeunes amourheureux -mais ne le savent pas encore-
Se croisillaient du regard sans approcher les corps ;
Leur intérêticence n'était pas pour la piste...

Ils savanaient bien qu'au fond ils se retrouvailleraient
Comme petites choses perdutes tout au fond de la Jungle
(et quand on dit "au fond", pas seulement de la salle -ils y étaient cois)
Et peu sans-importunait qu'on se mokât de leur gueule
Ils restaient coitement sur un banc (espérant le coït ?)
Elle était équilibritish, lui spécialiste de la jongle
Chacun parlamentait libre à ses heures ou à seize heures,
C'est pour dire si le langue-wedge ne leur faisait pas peur...

Ô vous les amourheureux qui parfois banquettez,
N'ayez craintérêt ni pour l'un ni pour l'autre (la crainte ou l'intérêt)
Mais soyez l'un vers l'autre
Tournéboulés, virés, comme chienetchatoyés
Dans tous les sens des animots : vivants, surprenants.
Superprenez-vous... Vivoyez chaque jour créhâtivement !

––

« Traduction » des mots-valises, à la manière des traducteurs de Lewis Carroll :

Violdéon : violon-accordéon, genre de violon avec des touches
(plus abordable à pratiquer = instrument à inventer ?)
Dansteurs : danseurs/fêteurs
Parquetterie : parquet en marqueterie (ou mâle de la marqueterie)
Picolver : boire en picolant (et même picolaient en buvant)
Banquetter : faire banquette ou étaient au banquet
Jamairement : jamais et/ou rarement
Timiditifs : émotifs plutôt timides
Se lançoyer : s'élancer, se lancer tout en tournoyant
Gentryste : de la "Gentry", plus ou moins triste ou joyeux, c'est selon
Se croisiller : ciller de l’oeil en se croisant (éventuellement sur un air de Nicole Croisille)
Intérêticence : trouver de l'intérêt dans la réticence, et vice-versa
Savaner : savoir -sans s'avoiner- en attendant une musique exotique
Se retrouvailler : comme une trouvaille sur une brocante, mais en mieux
Sans-importuner : importuner sans importance
Se moker : voir venir en buvant un café -exotique
Coitement : béatement, en restant coi/coite, quoi !
Superprendre : se surprendre, en plus et par-dessus-tout
Vivoyer : vivre et voir
Créhâtivement : (ou créatavidement) en étant créatif, vite et bien, longtemps et avidement.

8

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !