1183 lectures

1025

FINALISTE
Sélection Public

Pourquoi on a aimé ?

Ce poème touchant et très évocateur établit avec beaucoup de force et peu de mots une atmosphère amoureuse mélancolique.

LIRE +
C'est à l'heure où point le jour
Que tes longs doigts impalpables
Ont caressé le duvet de ma main coupable.
Que tes lèvres privées d'oasis, endunées de Sahara,
Ont murmuré ces mots précieux, ceux que l'on n'entend pas.
Que ton sourire s'est habillé de soleil,
Pour réchauffer mes vieux os transis par l'éveil.
Que ton corps de déesse, que tant jalousa Diane,
Mû par la pure grâce a découvert un peu ta peau diaphane.
Que ton souffle chaud s'est glacé à jamais.
Que notre amour soudain s'est figé, endeuillé.

C'est à l'heure où point le jour
Que tes draps sont devenus linceul,
Me laissant pantin pantelant, seul, tout seul,
Sans je t'aime, orphelin au cœur gourd.

__

Inspiré par « Amour » de Michael Haneke.

PRIX

Image de 2018

Thèmes

Image de Poèmes
1025

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de MCV
MCV · il y a
Beaucoup de retenue dans la tristesse. J'aime ça.
·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Il y a une pudeur , une délicatesse et une émotion incroyables !
·
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
Vraiment très beau !
·
Image de Philshycat
Philshycat · il y a
joli !
·
Image de Clochette
Clochette · il y a
Ah l'amour et l'amor.....
·
Image de Judith Lépine
Judith Lépine · il y a
Inlassable.
·
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Merci à celles et à ceux qui ont supporté ce texte que le comité éditorial a gratifié d'un surprenant macaron, démontrant si besoin en était, que les goûts des uns peuvent être discutables pour les autres.
·
Image de Anne Marie Menras
Anne Marie Menras · il y a
Savourez ce qui vous est donné. Vous l'avez amplement mérité.
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Faisant doucement le tour des lauréats et des « recommandés » j'arrive enfin ici et vous félicite, Patrick, pour la « recommandation Short édition » de votre poème. Votre talent est reconnu, une raison de plus de rester ici pour participer et commenter, « il y a une justice. » malgré tout. Même si à en juger par le palmarès, et c’est confirmé par le thème que vous avez choisi, Je trouve la tendance « en vogue » bien sombre et lugubre pour une fête de l’amour.
Avec mon poème qui soufflait le chaud et le froid dans des excès tout romantiques, je n’ai pas eu l’heur de plaire pour une recommandation. Devons nous tirer des leçons du fait que plusieurs haïkus aient été recommandés dans ce Prix qui ne leur est pas dédié ? Pour ma part j’en ai tiré la leçon, cela ouvre la voie royale à encore plus de haïkus, avec la bénédiction de notre éditeur, car c’est le genre de « signal fort » qui ne va pas passer inaperçu, je fais confiance aux auteurs pour en profiter — mais je ne changerai pas pour autant mes options d’écriture essayant d’allier un thème original et une forme poétique exigeante.
Bonne chance Patrick dans le prix des Paysages qui maintenant reste le seul prix éphémère en lice.

·
Image de Praxitèle
Praxitèle · il y a
Au point du jour, les pensées malgré tout... restent en suspension.
Bonne chance Patrick !

·
Image de Stephanie Bruzzone
Stephanie Bruzzone · il y a
Bonne finale!
·