233 lectures

166

Qualifié

Au temps joyeux des cabrioles,
Je me souviens petit garçon,
Suivant la brise après l'école,
D'un lieu magique et polisson ;
Pour un goûter sous les grands arbres,
Mon frère et moi toujours partants,
Nous délaissions nos lourds cartables
Et dévalions comme un torrent.

Au petit jardin,
Qu'est ce qu'on était bien,
Roi et bohémien,
Plus besoin de rien ;
Une jolie clairière,
De douces fougères,
Paradis sur terre
Et notre grand-père.

Le tronc d'un arbre ouvrait sa bouche
Aux gourmandises des gamins,
Et nous montions sur une souche
Pour dénicher notre festin.
Ah ! les fabuleuses tartines
De confiture aux petits fruits,
Le chocolat sur nos babines
Sous les yeux rieurs du papy.

Au petit jardin,
Qu' est-ce qu'on était bien,
Roi et bohémien,
Plus besoin de rien ;
Le trou d'un Gruyère,
Quelque amande amère,
Quatre noix par terre,
Et notre grand-père.

Nous jouions cow-boys ou Apaches
Comptant les fleurs de pissenlits,
À trap-trap ou à cache-cache,
Les mûres dans nos mains noircies ;
On inventait des matchs de poules,
C'était le foot et ses champions,
Puis on sortait les jeux de boules,
Dans l'herbe courait le bouchon.

Au petit jardin,
Qu'est ce qu'on était bien,
Roi et bohémien,
Plus besoin de rien ;
Fanny, son derrière,
Les voies charretières,
La poche à mystère
De notre grand-père.

Que dire des leçons de choses,
De cet enclos papillonnant,
La couleuvre louait la rose
Au milieu des champignons blancs ;
La joie de parler aux fontaines,
Les écureuils et les loriots,
Le vieux lavoir et ses neuvaines,
La pêche à la truite fario.

Au petit jardin,
Qu'est-ce que qu'on était bien,
Roi et bohémien,
Plus besoin de rien ;
Tout près la rivière,
L'éclat des cuillères,
Les secrets stellaires
De notre grand-père.

PRIX

Image de Printemps 2018
166

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Miraje
Miraje · il y a
De la tendresse et de l'émotion dans ces souvenirs d'enfance.
·
Image de Flore
Flore · il y a
Les souvenirs d'enfance...ils tiennent chaud longtemps...C'est beau, mes voix.
·
Image de Frederic Cogno
Frederic Cogno · il y a
Merci beaucoup
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Nostalgie, quand tu nous tiens. Bravo, Frederic, pour ce super poème, dansant et chantonnant, sur l'enfance près du grand-père ! Vous avez mes cinq votes.
Je vous invite à lire mon sonnet Mumba en compète printemps sur l'histoire tragique d'un migrant http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/mumba

·
Image de LaNif
LaNif · il y a
Ah, c'est très très joli et plein d'une douce nostalgie. +5, bravo !
·
Image de Frederic Cogno
Frederic Cogno · il y a
Merci
·
Image de Coraline Parmentier
Coraline Parmentier · il y a
Ce poème m'a rendue nostalgique de mon enfance, 10 ans en arrière... Merci pour ces moments suspendus !
·
Image de Frederic Cogno
Frederic Cogno · il y a
Merci
·
Image de Samou
Samou · il y a
je retrouve toute mon enfance dans votre poème, des similitudes dans mon recueil félicitation. ci cela vous intéresse, voici un lien.

https://www.decitre.fr/livres/quand-nous-jouions-9791020306395.html

·
Image de Tranquillou974
Tranquillou974 · il y a
Bonjour Frédéric,
Mon soutien et toutes les voix dont je dispose actuellement (+4).
J'ai beaucoup aimé le leitmotiv "Au petit jardin", qui confère une grande unité thématique à votre poème.
Une plume ailée, un souvenir d'enfance magnifiquement raconté et une tonalité tantôt humoristique, tantôt nostalgique. Bravo !
Dans l'esprit de partage inhérent à ce site, puis-je vous inviter à découvrir "Inappétences" ?
http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/inappetences
Bonne chance à vous pour la finale et à bientôt je l'espère,
Tranquillou974

·
Image de Jarrié
Jarrié · il y a
Enfantillages bucoliques, plein d'images.
·
Image de Frederic Cogno
Frederic Cogno · il y a
Merci
·
Image de Frederic Cogno
Frederic Cogno · il y a
Merci
·
Image de Marie-Nour
Marie-Nour · il y a
Le temps suspend son vol. Lire ce poème me rend heureuse :). C'est ma deuxième lecture et je reviendrai sûrement dans votre jardin !
·
Image de Ghislaine Barthélémy
Ghislaine Barthélémy · il y a
Magnifique éloge de la nature, de la simplicité et d'un grand-père attentif... le paradis en somme !
·
Image de Frederic Cogno
Frederic Cogno · il y a
Merci
·