1
min

Au petit bonheur la chance

Image de Eric Chomienne

Eric Chomienne

221 lectures

60

A vouloir dévorer la vie
C’est souvent la vie qui nous croque
Les aventures d’un lapin gris
Qui échappa au maitre-coq
Et à un destin culinaire
Par un beau matin de printemps
En s’enfuyant pour la clairière
En prouvera le fondement.


Nourri d’épluchure et de nèfles
Jeannot lapin courait les prés
En quête d’un carré de trèfle
Arguant en faire une ventrée.
Bientôt le gourmet aperçoit
Un brin de trèfle à quatre feuilles
C’est mon jour de chance, ma foi
Il est heureux que je le cueille.


Non loin un piège, Mâchefer,
A la dent rouillée s’ennuyait.
L’engin fidèle et volontaire
Bâillait mais restait aux aguets.
Dans sa gorge offerte soudain
Une patte ! sacrée pitance.
A cet instant Jeannot lapin
Briguait s’assurer plus de chance.


La patronne avance radieuse
Son diable garni d’un civet
De lapin aux saveurs précieuses
Vers les invités alléchés
Quand de sa poche tombe une patte
Sensé procurer de la chance
Mais celle-ci est scélérate
La femme glisse sans élégance.


Pas de chance Jeannot lapin
Ton fétiche n’a pas joué
Ta vie ne tenait qu’à un brin
Le piège oxydé a tranché.
Si le bonheur est dans le pré
A trop poursuivre les chimères
Sans voir où tu poses les pieds
Tu pourrais tomber en enfer.


Quelle infortune, Mâchefer
Après une si longue attente
Tes crocs d’acier ont bien souffert
Encore qu’on te complimente
Pour seule et simple récompense
Tu finiras dans un fourré.
Souvent les hommes se dispensent
D’honorer la fidélité.


Quel malheur pour le cordon bleu
La chance ne court pas les reliques
Mais plutôt les moments heureux
La forcer est très utopique
D’ailleurs les pattes de lapin
Ne font sûrement le bonheur
Que des garennes pour le moins
Quand ils gambadent dans les fleurs.


Aucune patte de lapin
Ni aucun trèfle à quatre feuilles
Ne peuvent enchanter le destin
C’est se mettre le doigt dans l’œil
La bonne humeur et la sagesse
Sont de suprêmes protections
La loyauté une richesse
Le bon sens une direction.
60

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
du Lafontaine version culinaire, on pleure des fontaines de larmes pour ce pauvre lapin et la lapine du lapin dégusté avec le reste, adieu veaux, vaches et surtout couvées nombreuses!!
·
Image de Julien1965
Julien1965 · il y a
Très beau texte si bien écrit... Oui, bonne humeur et sagesse sont "de suprêmes protections".
·
Image de Eric Chomienne
Eric Chomienne · il y a
Merci
·
Image de Jeanne en B.
Jeanne en B. · il y a
Joli
·
Image de Charieau
Charieau · il y a
Tout ne tient qu'à un fil
·
Image de Joël Riou
Joël Riou · il y a
Une fable qui met l'eau à la bouche aux amateurs de civets, constituée de beaux octosyllabes.
·
Image de Alain.Mas
Alain.Mas · il y a
Pas de chance pour le cordon bleu
·
Image de Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Jolie comme tout cette fable champêtre à trois personnages. Heureuse que le lapin ait échappé à ce vieux piège rouillé, il aurait pu attraper le tétanos. ;)
·
Image de Laurence Delsaux
Laurence Delsaux · il y a
On termine avec le sourire comme pour une fable pleine de... bon sens !
·
Image de Etaine Eire
Etaine Eire · il y a
Un fable fort sympathique !
·
Image de anonyme
anonyme · il y a
Un beau texte intriguant. J'ai eu plaisir à le relire! Je vous invite à renouveler votre vote. Merci d'avance et bonne journée!
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/les-inventions-naissent-mais-les-hommes-meurent-1

·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur