1
min

Au Père

Image de Nicofrrr

Nicofrrr

1 lecture

0

Quand le père part, sous ce ciel épais et lâche
le dos voûté, le corps lassé, les anges restent muets
La tête pleine et baissée, ses pensées resteront cachées
le temps d’un cri ? Le temps d’une vie ?

Rien ni personne ne saura lire.

Pourtant la réponse se lit dans l’eau cristalline,
Seule ces montagnes de verres qui se dressent et l'appellent,
Gardent en elles ses songes et ses secrets
Elles l'amènent dans ces contrées perdues
Pour dresser des murs, tenir un toit, et faire rêver
Ceux qui, un jour peut être, partiront au galop.

Comme un chemin qui venant s’offrir
Par ce ciel gris, devenu rose puis bleu,
Merci à ce père qui m’a permis
à ce que son demain rêvé
devienne pour moi, une journée choisie.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,