Au pays de " Krichna "

il y a
1 min
29
lectures
8

BIOGRAPHIE : Abdelmalek AGHZAF, Né à Azrou, ville du Moyen Atlas, au Maroc, en 1952. Études primaires à Azrou et à Aït Ishaq. Études secondaires à Khénifra. Études universitaires et  [+]

Dans la stridence du hululement,
Tatant le trembleur Palanquin
Là où se heurte le figaro au couperet
Intime chouchou sanctifié du Stentor
Zarab ou zoreil, ou Yab, scribe ou chaman,
Peut-ête, est-il, aussi, Malbar !
Indien, Sikh, indou, en position du Yoga,
Longue est sa méditation, au bord du Gange sacré,
Inondé de la lumière du Karma,
L'âme dénuée de son corps charnel,
Voyage loin et son esprit rêveur vole,
En papillon dans l'univers, dans tous les sens,
À la rencontre de la divinité de la mort et celle de l'existence.
Ce périple peut durer toute une éternité, en sensations,
Imbibé de la cadence mystique des incantations,
La voix se transforme en un râle déchirant la nuit,
Et transperce le silence des morts, sans aucun ennui,
Dont le corps suit le calme courant du grand Gange,
Vers sa destinée ultime, vers l'infini royaume des anges,
Les accompagnent, ces chants tristes, ce jet des cendres,
Parsemées sur les flots, et dans les ondes,
Seul, ce feu, incendiant l'obscurité du soir, inonde,
En illuminant, la surface du grand fleuve éternel,
Seules, ces guirlandes, aux mille couleurs, aquarelles
Dérangent le silence du deuil et celui de l'espace
Et bercent les morts avec de l'encens, du musc, de l'ambre
Et toutes les senteurs de la luxuriante nature,
À même leur dernier tissu, leur léger linceul, unique sépulture,
Et ces quelques bougies scintillant aux lointains rivages,
Comme dans ce bel, unique et mystique paysage,
Le font toutes les belles et mystérieuses étoiles
Dans l'obscurité qui s'étale et répand partout son voile.
Image de la voûte céleste et de ses sublimes lumières
Ainsi, se séparent les vivants de leurs proches morts,
Père, mère, mari, épouse, fils, fille, grand-mère, grand-père,
Poursuivant le chemin tout tracé de ce rituel sacré des ancêtres,
Que le Temps n'efface point, millénaires après millénaires.
Mère nature, ce qui est de terre, redevient poussière et revient à la terre.

Abdelmalek Aghzaf, Café Nassam, Tétouan, le 21/10/2016®©
8

Un petit mot pour l'auteur ? 10 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Pascal Depresle
Pascal Depresle · il y a
Superbe découverte de votre univers poétique. A l'occasion, si le cœur vous en dit, mon "Gamin" est en finale et mon univers vous est grand ouvert Amicalement http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/gamin-le-pont
Image de Elena Moretto
Elena Moretto · il y a
une exquise traversée poétique
Image de Azraoui AGHZAF
Azraoui AGHZAF · il y a
Merci chère amie élégant Hristova !
Image de Philshycat
Philshycat · il y a
Un +1 de l'écureuil , qui vous attend en finale : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/ecureuil-furtif
Image de Noellia Lawren
Noellia Lawren · il y a
Heureuse d'avoir découvert vos écrits, un régal
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/lettre-a-sacha

Image de Azraoui AGHZAF
Azraoui AGHZAF · il y a
Merci beaucoup
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Bravo pour cette découverte d'un ailleurs mystérieux ! Mon vote !
Bonsoir, Merci de venir assister à la métamorphose de ma “Petite chenille”
qui est en Finale pour le Prix Printemps 2017 !

Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
Voyage mystérieux...Merci :)
Image de Fantomette
Fantomette · il y a
Merci de nous faire voyager, mon vote. Si cela vous dit de me relire, je suis en finale avec "Soleil de la saint Valentin" peut être à bientôt
Image de Duje
Duje · il y a
A la découverte d'un pays inconnu .

Vous aimerez aussi !