1
min

Au nom de Dieu ! Quelle connerie…

7 lectures

1

Je dois aimer mon prochain
Jusqu’à le faire mourir pour son bien

Je dois faire la paix autour de moi
Quitte à prendre les armes pour y parvenir

Je dois garder une place pour le pauvre
Même si je lui ai moi-même coupé les vivres

Je dois respecter les anciens
Surtout quand ils sont déjà morts

Je dois prier Dieu et chanter ses louanges
Quitte à percer les tympans des anges

Je dois protéger le corps des femmes de tous les regards
Car sa beauté détourne mon âme du chemin qui mène à Dieu

Je dois trouver la paix intérieure
Car partout je sème la guerre à l’extérieur

Je dois tenir bon face à la tentation de la beauté du monde
Car mes besoins naturels m’éloignent de la route de la félicité

Je dois transmettre ma foi à mes proches
Même s’il me faut la faire entrer à coups de pioche

Je dois écouter la parole de Dieu plus que celle de ma mère
Même si elle me parvient de la bouche des vipères

Je dois exploiter mon prochain par tous les moyens possibles
Car les vipères ont besoin d’argent pour servir la cause de Dieu

Je dois crever les chairs, cracher les cœurs, vomir les entrailles
De celui qui n’a pas pris le bon chemin

Depuis toujours, pour l’éternité et dans le monde entier, je dois fendre, tailler, meurtrir, occire, égorger, exécuter, supplicier, décapiter, noyer, étrangler, lapider, pourfendre, éventrer, trucider, assassiner, exploser, décimer, écraser, finir, exterminer, anéantir, rayer de la planète tout ce qui n’est pas éclairé par la lumière de Dieu. Car Dieu est Lumière, Dieu est Amour, Dieu est Paix.

Je dois pouvoir éclabousser les païens de ma propre chair
Et mourir debout, me tenir fier face à Dieu dans une flaque de sang humain
Au nom de Dieu ! Quelle connerie…

1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,