Au jardin matinal

il y a
1 min
31
lectures
6

Scribouillard paresseux, Schizo-frère gémeau De Kickou de Babélio, Pour dire moi, il dit jeu, Heureux Philéliot, Quand il joue avec les mots  [+]

Dès l’aube humide / les piafs entament / leur chant d’amour au Monde.
Très vite, hélas / l’homme est là / Et le chant cesse.
La pie, là-haut / Pirate de l’aire / observe.
La tourterelle, au faîte / nargue le chat déçu.
Et comme un trait / la mésange / barre la haie,
Qui cache merlette au nid.
Le merle, lui / picore les vers / de ce poème d’amour au Monde.
Un rouge-gorge vif / pose une tâche / d’un bel effet,
Sur le tableau des géraniums / et des œillets.
Quand le grand manitou / se lève / pour sécher la rosée,
Deux pinsons entonnent / leur chant d’amour au Monde,
Au ciel de mai /.
6

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !