533 lectures

403 voix

En compétition

Au commencement, tout était blanc
Puis du néant, surgit le temps
La Terre, le ciel et puis les vents
Soleil, Lune, étoiles en suspens

Au deuxième temps, apparut l'eau
Des mers, des océans, des flots
Il ne manquait plus que les mots
Pour exprimer que c'était beau

Au troisième rang, les bactéries
Prémices et promesses de vie
Végétal, animal aussi
Homo sapiens règne depuis

La quatrième évolution
Connut bien des révolutions
Combien de guerres de religion ?
D'épidémies sans rémission ?

Au cinquième, éclata la bombe
Éclaboussant ce nouveau monde
Notre planète n'est plus ronde
Et nos larmes amères l'inondent

La Lune, au sixième, déflorée
Le rythme s'est accéléré
La robotique s'est installée
Mais qui soupçonne le danger ?

Le septième devient alarmant
Car ce sont tous ces imprudents
Qui détruisent machinalement
Ce monde qui retourne au néant

PRIX

Image de Printemps 2019

En compétition

403 VOIX

CLASSEMENT Poèmes

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Mireille.bosq
Mireille.bosq · il y a
L'émerveillement et l'angoisse nous sont communs et, heureusement maintenant à beaucoup d'entre nous à force d'alertes. Il ne faut pas ménager nos efforts. le texte est très harmonieux. +5 (Sur d'autres sites je me suis exprimée sur le sujet)
·
Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
Un texte puissant qui nous rappelle qu'il y avait un commencement et qu'il y aura peut-être une fin dont l'humain sera responsable...
·
Image de Chateaubriante
Chateaubriante · il y a
encore, un grand merci Alice
voir ci-dessous : les trous noirs

·
Image de Chateaubriante
Chateaubriante · il y a
je viens de voir un reportage (à 15h, sur la chaîne France Info, la 104) concernant les trous noirs ;
ces trous noirs qui, au sein des galaxies, absorbent la lumière, la matière
et si "au commencement" tout venait de là ?
et si "au final" tout y retournera ?
je trouve cela fascinant
toujours plus de questions et jamais de réponses
et je pense à Einstein
aussi, à Hubert Reeves

·
Image de Gabriel Epixem
Gabriel Epixem · il y a
Joli poème. Jolies rimes aussi.
N’hésitez pas à me découvrir aussi.

·
Image de Chateaubriante
Chateaubriante · il y a
bonjour Gabriel et merci
je vais toujours lire mes lecteurs.trices, en retour
alors, à très vite

·
Image de Dominique Hilloulin
Dominique Hilloulin · il y a
L'octosyllabe sert bien le propos du poème qui est l'énumération progressive de la destruction humaine . le premier mot de l'auteure est "commencement , son dernier "néant"! belle démonstration sans concession ! mes voix de soutien+ un bristol d'invitation, à l'occasion...ici.https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/reve-64
·
Image de Chateaubriante
Chateaubriante · il y a
merci Dominique
votre rêve j'ai lu
plusieurs fois, avec joie
si belle invitation
ne peut se refuser

quant à mon commencement, merci d'avoir compris qu'il n' y a pas de fin, ni même de commencement

·
Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
Et au huitième, le grand chambardement fait le lit du neuvième. Les chats, miraculés, peaufinent leurs retours pendant que les souris se remettent à danser ? :-)
·
Image de Chateaubriante
Chateaubriante · il y a
ben oui Zulator je vous lachure
j'irai alors danser avec les souris
parole de chat
qui a perdu sa langue
en cours de français
à force de traquer les souris
à l'école

·
Image de Mathéo Feray
Mathéo Feray · il y a
L'autodestruction progressive des hommes... je ne peux qu'adhérer. Bravo pour ce joli poème.
·
Image de Chateaubriante
Chateaubriante · il y a
merci bien Mathéo
parallèlement je suis en train de vous lire
c'est rigolo ces instantanés
je te lis
pendant que tu me lis
tu me lis
pendant que je te lis

·
Image de Mathéo Feray
Mathéo Feray · il y a
Et ainsi de suite !
·
Image de Chateaubriante
Chateaubriante · il y a
oui, à suivre ...
·
Image de Claire Bouchet
Claire Bouchet · il y a
Regarder dans le rétroviseur permet de se poser des questions sur l'avenir. À méditer. Merci Chateaubriante.
·
Image de Chateaubriante
Chateaubriante · il y a
merci Claire
le passé, comme une dalle coulée,
fondation de notre présent
et surtout à venir
qui pose tant de questions
sans être passéiste, en effet, je pense comme vous qu'il faudrait ralentir ce rythme infernal, voire même, s'arrêter un instant et tenter de comprendre comment nous en sommes arrivés là, où nous sommes,
au pied du mur
menacés par une épée meurtrière
" ... il montra à Damoclès que son rôle de tyran possédait deux faces, c'était à la fois un sentiment de puissance et le risque d'une « mort » pouvant frapper à tout moment ..."

·
Image de Angélique Guyot
Angélique Guyot · il y a
Ainsi le huitième, Ouroboros serpentant entre les possibilités et le néant.
·
Image de Chateaubriante
Chateaubriante · il y a
merci Angélique, j'ajoute "Ouroboros" à mon vocabulaire :
" ... Avant de concevoir un temps linéaire, avec un début (la Création) et une fin (Le Jugement dernier), les anciens l’ont compris (le temps) dans sa forme cyclique. Dans la préhistoire puis dans l’antiquité, les événements liés au temps cyclique (naissance-mort-renaissance) étaient en réalité perçus ou imaginés comme des lieux. Les humains venaient au monde à la surface de la terre ; à leur mort, ils étaient rendu à la déesse-terre ; elle les régénérait à l’intérieur de ses entrailles et ils renaissaient par la réincarnation ..."
" ... L’idée d’immortalité du serpent vient s’en doute du fait qu’il change régulièrement de peau ; il « rajeunit », terme qui signifiait aussi « se renouveler » et même « ressusciter ». Tertullien en parle ainsi : Le serpent change sa peau à l’âge qu’il tient de la nature. Aussitôt qu’il a pressenti la vieillesse, il s’enferme dans un passage étroit, y laisse une peau ridée en même temps qu’il s’y glisse, et, dépouillé de lui-même dès l’entrée, ne sort de sa caverne que brillant et rajeuni ..."

·
Image de Felix CULPA
Felix CULPA · il y a
Plus qu'un poème, un récit visionnaire sur l'involution de notre monde, victime de sa révolution, qui ne tourne pas rond ! Mes 4 voix pour vous !
·
Image de Chateaubriante
Chateaubriante · il y a
merci Felix de votre soutien
un nouveau mot pour moi :
involution = régression avec retour à un état antérieur
et c'est exactement ça que j'ai voulu écrire

·