Atchoum

il y a
1 min
457
lectures
80
Qualifié
Image de Hiver 2021
Elle travaillait dans une imprimerie
Du temps des caractères de plomb.
Du matin au soir, elle agençait la vie
Des mots ou des paragraphes, c’est selon.

Agiles, ses doigts butinaient les caractères
D’une casse à l’autre, roman au corps gras.
Un métier à lire à l’endroit, à écrire à l’envers.
Ne pas oublier une espace, compter ses pas.

Elle se nourrissait du rouleau encreur
Comme d’autres de savantes pâtisseries.
Pour elle, l’encre était couleur et odeur.
La recette du bonheur sur papier de riz.

Sur le chemin de l’apostrophe, elle croisait Apollinaire.
Hugo l’embarquait auprès des travailleurs de la mer.
Dans les remous du quatrain surgissait Baudelaire.
Elle métamorphosait en éternité, les rimes éphémères.

De toutes ces lettres, elle était imprégnée.
La voyelle, régulière compagne, prêtait sa voix
Pour aider la consonne, esseulée, apitoyée.
Elle leur parlait, les caressant dans leurs maisons de bois.

Un soir, après avoir pris froid dans l’atelier,
Son corps écrivit Rhume en Majuscule.
Elle éternua si fort, que de son nez mouillé
S’échappa un nuage de lettres, de virgules.

Tous ces soldats de plomb, en elle depuis longtemps
Formèrent un bataillon pacifique, flottant dans les airs.
L’accent circonflexe jouait au parachute, innocemment,
Tandis qu’une pluie d’exclamations arrivait derrière.

Portées par les courants chauds, certaines voyelles
S’acoquinaient déjà à la consonne voisine, ravie.
Des petits paquets de mots déployaient leurs ailes.
Tous cherchaient dans l’atmosphère la page amie.

Saint-Exupéry, habitué du vol de nuit, riait aux éclats
De voir ainsi les jeunes filles en fleur soulever leur corolle.
Nouvelles, essais et romans, chacun guettait ici ou là
La page égarée, point final de l’aérienne farandole.

Le nez rougi, les yeux remplis de cette littérature volante,
L’artisane n’osait plus éternuer. Elle redoutait encore
De bouleverser la voluptueuse danse étourdissante
Des mots de plomb transformés en livre d’or.
80

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !