158 lectures

158

Qualifié

Assise
Dans la lumière brisée
De cette aube vagissante
Limbes de frilosité grise

Assise
L'oiseau trille dans son pin
La bûche au feu contre-chante
Fragrances de café intense

Assise
Elle sourit ma madone
Ô Plénitude sans voile
Deux lèvres suspendent le Temps

PRIX

Image de Printemps 2019
158

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de De margotin
De margotin · il y a
J'aime
Je t'invite à découvrir douce hirondelle

·
Image de Bruno Adjignon
Bruno Adjignon · il y a
C'est fait.
·
Image de De margotin
De margotin · il y a
Merci beaucoup 👍
·
Image de Ray dit Kourgarou
Ray dit Kourgarou · il y a
Très beau. J'envie votre style.
·
Image de Sylvie Franceus
Sylvie Franceus · il y a
Bruno, j'suis pas fortiche en rimes et en tralala académique mais en émotion, oui ( c'est même ma spécialité, l'émotion ) alors c'est avec ce seul bagage en bandoulière que je vous dis tout le plaisir de vous lire et de vous lire à voix murmurée. Il y a dans votre poème une sorte de paix brutale et une forme d'éternité qui me touchent tellement.
Merci.
Sylvie

·
Image de Bruno Adjignon
Bruno Adjignon · il y a
Je m'incline en forme de remerciement.
·
Image de Dominique Hilloulin
Dominique Hilloulin · il y a
Trois tableaux pour créer et maintenir l'atmosphère contemplative, amoureuse, quelque peu extatique du narrateur. Mes voix pour cette madone ;-)
·
Image de Bruno Adjignon
Bruno Adjignon · il y a
Analyse tout à fait pertinente. Tout commentateur n'a pas cet art délicat : voir au-delà de ce que le scripteur a lui-même perçu.
·
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
court et d'une magnifique étrangeté. du très bel ouvrage!
·
Image de Bruno Adjignon
Bruno Adjignon · il y a
Le compliment me touche ! Bonne journée à vous.
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Celui-ci en vers libres je ne l’avais pas vu, il est aussi très beau. J’ai une préférence pour la strophe 2 et sa bûche qui contre-chante. La strophe 3 lève l’anonymat de ce « elle » qui répond à « Assise » et que l’on attendait.
Vous excellez décidément dans tous les genres poétiques.

·
Image de Bruno Adjignon
Bruno Adjignon · il y a
Si vous pouviez voir mon sourire entre béatitude et fatuité ! Merci, merci.
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
J’aime bien votre réponse pleine d’humour, d’un auteur qui ne se prend pas au sérieux. Cela encourage à vous lire.
·
Image de Bruno Adjignon
Bruno Adjignon · il y a
Sourire.
·
Image de RAC
RAC · il y a
J'aime, je vote ! A bientôt...
·
Image de MCV
MCV · il y a
J'aime l'équilibre subtil de ce poème, avec l'apparition à la fin de cette "elle" que l'on attendait dès le début.
·
Image de Bruno Adjignon
Bruno Adjignon · il y a
Merci beaucoup !
Je suis touché !

·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Des images pleines de douceur.
·
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
...pour cette quiétude en quelques lignes, mes voix !
en lice aussi avec ' Cataclysmal ' si vous aimez

·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

Du même thème