Arrache-toi mon cœur

il y a
1 min
38
lectures
8

Écrire, pour parler un peu de soi, pour raconter surtout les autres, pour accrocher sa mémoire aux histoires  [+]

Arrache-toi, mon cœur
à la barbe du vent
à la lisière du temps
en lambeaux de lumière
en larmes de poussière
aux sentiers égarés
aux linteaux du passé

Arrache-moi, mon cœur
de la glaise putride
de l'attente insipide
de la trop pesante heure
de la trompeuse ardeur
des ressentiments sourds
de la cendre des jours

Arrache-toi, mon cœur
pour hurler à la nuit
– mon amour ici-gît –
engloutir le néant
renverser le courant
éclabousser l'absurde
flinguer l'incertitude
cracher sur les tourments
accrocher nos amants
– irradier le présent

Agrippe-toi, mon cœur
sous la lune tangente
sur l'île renversante
face aux toits qui replongent
jusqu'au revers du songe
derrière les mots en creux
loin de tous les affreux
au fond de l'indicible
par-delà l'impossible

Arrache-moi, mon cœur
de ton sourire en coin
de ton souffle assassin
de ta large poitrine
– nénuphar sans racine –
de ta bravade cloche
de ton arôme en poche
de tes bras en corolle
de ta chamade folle

Arrache-toi, mon cœur
exhale tes vertus
vole à bride abattue
rejaillis de ton ombre
déjoue les amers sombres
fais-moi mal à mes craintes
envoie-moi ton empreinte
annihile la peine
– insuffle sur les braises –
rebats plus fort les cartes
– dynamite la cage

Arrache-moi ton cœur
aux remparts des promesses
aux cimes de l'ivresse
aux aveux calfeutrés
aux secrets retrouvés
aux envers des serments
aux toujours-sentiments

Détaché voyageur
Attache-toi, mon cœur...
8

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !