Arias orphelines

il y a
1 min
143
lectures
100
Qualifié

Mes racines : Andalouses - Sous la Terre, le Feu. Mon refuge: le Jardin d'Eden pour la gourmandise des mots.  [+]

Image de Automne 2018
Quand l’extatique nuit
Envahira mon âme,
Ne pleurez pas Mésanges,
Ne pleurez pas.

Quand dans souillures immondes
Périront mes combats,
D'allegro parfumé
Veloutez les bruyères
Et voltigez mes rêves,
Sur les falaises mauves
Arias orphelines
Accompagnez mes pas.

En mourant au jardin
Mes roses permettront
À vos tendres bourgeons
d'éclore vos printemps.

Atome de poussière
Infime grain de vie
Pyramide mouvante,
Je me fondrai discrète
Dans la dernière vague.

L’écume sur la plage
Caressera vos joues,
Si vous pleurez Mésanges,
Nous mêlerons nos larmes.

Quand je lâcherai prise
Sous un soleil rieur
Ou une lune grise,
Éplorée mais soumise
Je franchirai le seuil...

Veuillez chanter Mésanges,
Consolez sur la grève
Mes souvenirs en deuil.

100

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !