Archange du Ciel et de la Terre

il y a
1 min
7
lectures
0
De fines gouttelettes de pluie ruisselaient,
Le long de ma fenêtre glacée,
Lorsque ma main, de ses doigts gracieux,
Esquissa un geste sur la vitre bleue.

De petites étoiles blanches et fragiles,
Du Ciel, voltigeaient dans le souffle futile,
Du vent céleste et hivernal,
Ô tendresse triomphale !

Mon coeur brûlant et rayonnant,
Admire ce divin firmament,
Mon âme transie d'amour et de chagrin,
Frisonne de plaisir, doux souvenirs enfantins.

Déjà, le voile de l'Espoir perdu,
Habille mon être dévêtu
De son étoffe sage et affectueuse,
Tissu d'or, sublime ensorceleuse.

Archange du Ciel et de la Terre,
Enveloppe-nous de ta lumière,
Et veille sur ton peuple orphelin,
Protège-nous, angélique Séraphin.

Moi, innocente pèlerine,
Je contemple cette parfaite opaline,
L'astre du soir m'emporte,
De son rayon radieux, il me transporte.

Mon esprit, en paix, doit reposer,
Bercé par cette lueur apaisée,
La divine Chapelle, il rejoindra,
Lorsque minuit sonnera.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !