Arbres de Judée

il y a
1 min
10
lectures
0
Des averses d’éclats violines,
Mauves, pourpres ou rosacés
Surlignaient nos voix enfantines
Et nos jeux, d’échos insensés.
Dans le brouhaha des comptines,
Des récitations cadencées,
Voletaient de douces ondines
Au gré des marelles tracées.
De traits de plume en coups de craie,
Sur notre mer de goudron frais,
Toute frémissante des voiles
À carreaux de nos tabliers,
Le printemps piquetait d’étoiles
Les gribouillis de nos cahiers...
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !