Arbrenfance

il y a
1 min
143
lectures
20
Qualifié

Du silence des mots aux mots du silence. Merci de votre lecture : de vos commentaires, souvent ou parfois, et de votre bienséance attendue, toujours  [+]

Image de Hiver 2021
Je n’ai pas vu grandir l’arbre de mon enfance.
Mes parents n’avaient pas de jardin et j’allais,
Nomade, imaginant de forestiers palais
Aux mâts faramineux plongeurs en haute aisance.

Le soir, quand le bois plat luisait sous les silences
De la lampe assidue aux leçons, il fallait
Suffisamment plisser les yeux, et défilaient
Loin des feuillets d’ennui les futaies de présence.

Me manquait-il pourtant, le seul toucher d’un tronc
À portée de la paume, au bon plaisir du front,
Lenteur de sève offrant le plus beau des voyages !

Je l’ai connu mais tard – adulte et incertain
D’identifier, parmi les fourches du destin,
Au vert de son afflux mon plus ancien visage.
20

Un petit mot pour l'auteur ? 18 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
J'aime beaucoup ce joli sonnet qui m'évoque le protagoniste de "Mon bel oranger"...
Image de Clément G. Second
Clément G. Second · il y a
Joli ? Il n'est pas à l'aise sous cette épithète... Mais l'intention de votre commentaire me touche. Merci
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
J'aurais sans doute, en effet, dû écrire "émouvant" (ce qui est en fait exprimé dans l'évocation de "Mon bel oranger") mais cette épithète convenait autant au fonds qu'à la forme de votre texte...
Image de JAC B
JAC B · il y a
magnifique deuxième strophe dans ce sonnet non moins résonnant, de fort belles images qui font racines, oui l'enfance nous plante, la vie nous ramifie. Merci Clément.
Image de De margotin
De margotin · il y a
Très beau sonnet. J'ai aimé
Image de Joël Riou
Joël Riou · il y a
De bien belles images, par moments énigmatiques au style un peu ampoulé.
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
De superbes images pour ce beau sonnet symbolique !
Image de Kara Bistrakoum
Kara Bistrakoum · il y a
Arbre paisible et puissant de la vie à qui chaque branche nouvelle ouvre mille possibles
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Les arbres "parlent" et vous murmurent de bien jolis vers.
Image de André Page
André Page · il y a
L'arbre de la vie, si bien évoqué... Voilà qui me fait penser aux trois saules pleureurs plantés par nos parents les années de nos naissances, moi, puis mon frère, puis ma soeur... Curieusement il ne reste que le mien, fendu en deux par la foudre comme mon crâne a été fracturé dans un accident qui m'avait plongé plusieurs jours dans le coma quand j'avais 18 ans.. Bravo pour ce poème évocateur, Clément :)
Image de Clément G. Second
Clément G. Second · il y a
Merci, André... C'est que je ne m'en lasse pas, de leur présence tutélaire immobile...
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
Puis décider que celui ci, du fait du trou énorme en son milieu pareil à une crevasse irrémédiable, fera l'objet d'un étai multiple et, pour certains, étrange mais comme je comprends maintenant le sens de ce geste. Voir grandir un arbre et les mots en poétique sérénité, guetter, cajoler les germes et râteler les feuilles des petits carnets dans ton jardin de vie. Parole d'écorce
Image de Clément G. Second
Clément G. Second · il y a
Oui ma Sylvie : notre fidèle arborescence, patiente-impatiente, nous devançant toujours...
Image de Camille Berry
Camille Berry · il y a
Une douce atmosphère de regrets...

Vous aimerez aussi !

Poèmes

El Sheik met

NinaP

Sur l'échiquier de bois, bataillons ordonnés,
Deux armées se font face pour un combat mental.
Tout n'est que stratégie... [+]