Après-midi d'Eté

il y a
1 min
6
lectures
0
Mes yeux contemplent cette montagne,
Géant de pierre dans la campagne,
Vêtue de couleurs estivales,
Immenses terre sentimentale.

Bercée par la douce voix du vent,
J'écoute sereinement
Cette envoûtante mélodie,
Découlant du Paradis.

Le chant d'une cigale,
Tendresse musicale,
M'évoque mon enfance,
Souvenirs de mon innocence.

L'astre de feu scintille dans le Ciel,
Ô bonheur immatériel !
Les mille senteurs et les milles couleurs,
Ravissent les pensées de mon coeur.

Paraît la Lune opaline,
Quelle beauté divine !
L'enchanteresse du soir,
Me sourit et me redonne espoir.

Alors, deux petites perles argentées,
Traversent mon visage apeuré.
Je ne puis penser à toi,
Qui jadis faisait ma joie.

Ange du Ciel et de la Terre,
Envole-toi rejoindre notre Père,
Sur nous, veille toujours,
Être de l'Amitié et de l'Amour.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !