12 lectures

4

On appellerait jeux de nuit les moments dans les bois au pelage de loup.
On appellerait le jour suivant pour qu’il vienne à la rescousse du précédent.
On appellerait amazone un endroit qui renverserait les convenances.
On appellerait les cerises pour qu’elles tombent en collier autour de nos cous.
On appellerait intermède ces bouts de temps mis bout à bout.
On appellerait le vent pour qu’il chasse les ouragans.
On appellerait les pensées sauvages pour qu’elles fassent un ramdam de ouf.
On appellerait à offrir des fleurs par-dessus les barrières et les keufs.
On appellerait à retenir le souffle pour qu’il ne meure pas étranglé.
On appellerait à ouvrir les bras pour se sentir plus léger.
On appellerait surtout à ne pas retourner vers un monde criblé d’erreurs.
4

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
Philippe m'a enlevé le mot de la plume
Image de Véronique Pédréro
Véronique Pédréro · il y a
à moins que ce ne soit Pierrot, pour écrire 1 mot...
Image de Philippe Salort
Philippe Salort · il y a
On appellerait cela l'espoir
Image de Albane Charieau
Albane Charieau · il y a
Très joli

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

Du même thème