1
min
Image de Troubadour

Troubadour

7 lectures

0

Je souhaiterais tant que mes yeux
Soient un miroir pour ton regard
Qu’ils te conduisent au ciel radieux
Et te convient au grand départ

Mais aussi que ta douce poitrine
Me soulage des humeurs chagrines
Et ta tête posée sur mon cœur
Tu y viennes apaiser tes pleurs

Ton ventre douceur de velours
Appel pressant à faire l’amour
Puisse à jamais me faire entendre
Ton désir, ta passion tendre

Et que tes reins entre mes mains
Connaissent encore le va et vient
De mon corps ardent qui se glisse
Subtilement entre tes cuisses

Et que l’acte une fois terminé
Tu puisses encore, encore garder
Entre tes deux lèvres complices
Le contentement de mon pénis

Thèmes

Image de Poèmes
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,