Apesanteur

il y a
1 min
577
lectures
330
Finaliste
Public

Que suis-je ? Rien d'autre que l'ombre-éponge d'un monde inondé. «Le désespéré n'a pas de patrie. Moi, je savais que la mer existait et c'est pourquoi j'ai vécu au milieu de ce temps  [+]

Image de 2017
Verticalité. Le monde est droit. Verticalité. Dans la vallée, les pins – têtes qui plongent vers le ciel, bras d’émeraude fièrement dressés – Verticalité. Au loin, les montagnes. Géants blanc perdus dans les nuages, fiers et solides. Géants de nos paysages, prêts à conquérir le monde, à se dresser dans nos rêves, à soulever l’impossible pour le faire s’envoler. Oui, au loin, les montagnes... Verticalité. En bas, tout en bas, bien plus bas, des petits points d’humanité, qui marchent, qui courent, peut-être. Ce sont les murmures de cet univers. Bien trop grand, bien trop vaste. Ce sont ses soupirs, ce sont ses sanglots, ce sont ses sourires. Oh oui, j’aime ces petits points d’humanité.... Verticalité.

Verticalité. Verticalité. Et mon corps monte. Verticalité. Et je progresse. Le vent qui chante de plus en plus fort. Mes ailes qui battent un peu plus vite. Et mon cœur, mon cœur qui bat, bam, bam, il s’accélère, il espère. Verticalité.
Verticalité. Verticalité. Encore plus haut. Toujours plus haut. Le soleil. Qui brille. Luciole merveille, étoile de jour, miracle de vie. Le soleil s’est levé. Verticalité.

Verticalité, je continue de m’élever.

Verticalité, moi aussi, je suis un point d’humanité.

Verticalité, un point debout dans le ciel, un point ailé.

Verticalité. Verticalité. Mon nom résonne. Dans les cieux et au-delà. Mon nom résonne, mon ombre est encore là, qui enlace le temps, qui le saisit. Monde figé.

Icare, dans la brume, Icare sous la pluie, Icare dans les forêts, sur les monts, au-dessus de nos têtes. Icare avec la lune, Icare avec le soleil. Icare, seul, debout, au-dessus du monde et de nos songes, vertical.

330

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,