1
min
Image de Samouraï

Samouraï

2 lectures

0

Tu étais seule, accrochée à la mémoire du temps. Tu as inspiré, tu m’as inspiré. J’ai recraché les démons blottis dans ma gorge. Je suis venu te voir, le cœur tremblant. Je t’ai abordé, comme un ours sortant de l’œuf et ma coquille s’est vite fissurée quand je me suis heurté à ta douceur. Tu as des yeux amandes, deux lunes de miel, deux carapaces poilues. Ta beauté me fait aussi rire, au-delà du vertige qu’elle m’apporte. Pourquoi tes cils ne seraient-ils pas des pattes de coléoptères, rampant vers les miens ? Que les animaux en nous se rencontrent et qu’on oublie un peu notre condition humaine si pénible en société. Tu n’es plus seule, je suis là, accroché à l’amour que tu me donnes.

Thèmes

Image de Poèmes
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,