Angoisses

il y a
1 min
279
lectures
17
Qualifié

"Ange plein de gaîté, connaissez-vous l'angoisse? " C.Baudelaire Ecrire, c'est se livrer et pourtant se cacher encore.

Image de Grand Prix - Hiver 2015
Image de Poèmes

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Si la vie était douce, si le ciel était pur,
Si les mensonges noirs s'égayaient dans l'azur,
Si les larmes de peur s'essuyaient dans les voix,
Si les tombes étaient vides et le temps moins sournois !

Quand les rides s'installent, quand pleurent les grimaces,
Quand le corps nous échappe, se transforme en carcasse,
On veille sur les taches de ce vilain carcan,
Cette enveloppe charnelle qui meurt avec élan.

On pense qu'il est temps, peut-être, encore une fois,
On se débat dedans, on se perd, on se noie,
Cherchant un endroit vide, à emplir de projets
Mais tout est bien serré, ficelé à jamais.

On se relève un jour, pour un autre tomber,
La vie a mis ses traces sur ce corps enchaîné,
Par les épreuves dures, par les doutes amers,
Par les pauvres angoisses -Un certain goût d'Enfer.

Comment continuer un chemin sans lumière ?
Espérer une lutte sans marcher ventre à terre ?
Alors, on se déguise, on respire et on feint
De croire que le sommeil engourdira la fin !

Si l'oubli de nos peines était encore vivant,
Si l'Amour, même frêle, demeurait au présent,
Si le coeur dominait les paroles assassines,
Et si Envie et Peur n'étaient pas synonymes ?

17

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !