ANGELUS

il y a
1 min
6
lectures
0

Je suis un romantique, la Muse qui m’inspire, souvent je là désire mais elle cache son visage. Dans mes poèmes, je lui découvre pudiquement mon âme mais parfois ma sensualité prend le dessus  [+]

Sur les chemins
aux pentes raides
contre vents et marées,
le ruban de la vie
déroule le temps.

Entends, ce vieux clocher
où résonne encore l'Angélus
sous les murmures des prières.

Ecoute battre,
le coeur de l'arbre
où repose les Âmes.

Cette nature sauvage,
parfois efface tes pas, mais
tes rêves te regardent
dans le ciel étoilé.

Le lac se souvient encore
de tes rires d’enfant.
Les roseaux soupirent encore
de tes" je t’aime " timides.

Ce regard d’un instant,
d’un amour éternel,
que les fleurs enviaient.

Cette pluie de printemps,
des cerisiers en fleurs
qui caressait tes cheveux.

La lyre de nos doigts
d’une mélodie tendre
dessinait l’onde de ton coeur.

A la lumière d'un diamant
comme une libellule,
je contemplais tes yeux

Les papillons de printemps,
les cerisiers en fleurs, encore
se souviennent.

LUCIANO
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !