1
min

anagapèse

Image de Terry Omø

Terry Omø

32 lectures

4

des mots me reviennent
je les avais lancés comme des boomerangs
dans une cour de récré exsangue
ma main se baladait amène
sur un dos chaud comme un peignoir sorti du sèche-linge
il faisait froid pourtant
je ne ressentais pas le temps
parfois dans mon lit je me singe
je m’imite
je l’imagine devant moi car c’est passé si vite
ce kif homologué caché dans les recoins de nos mémoires
j’en ai tant d’autres
qui ressurgissent hors de l’eau dans mes nuits dans mes soirs
mes crépuscules — nos crépuscules
je les revis je les revois toujours sans peine
l’intensité d’une magie ô combien humaine
échappée belle du temps et de l’espace
et ce vieux pull
à chaque fois que je le passe
son parfum s’empare de mes neurones
je ne vois plus si clair qu’il y a quelques secondes
dans ce vieux monde
qui fut à nous
et qui repose désormais dans un ensemble de remous
plus ou moins discernables
|
ils arrivent en surnombre incalculables comme des gouttes de pluie c’est intenable je me dis
vais-je survivre ? je crois que oui j’ai des réserves de vie, des stocks de résistance mentale aux blues, qui si souvent détalent avant de se tourner et de se précipiter dans mes bras
je serre une ombre je pince un rêve.
je pense sombre
et me retire
comme une plume
|
des mots me tombent dessus
des surprenants des inconnus
parmi les mots, mille têtes
4

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de J. Chablik
J. Chablik · il y a
Tempête de souvenirs !
Image de michel jarrié
michel jarrié · il y a
Délires ô combien lucides !
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
j'aime vraiment ...des lignes qui pensent et laissent rêveur , rêveuse ... j'aime la construction, l'idée, le flou des reflexions qui se rangent finalement ... les mots qui en soulèvent d'autres ...

Vous aimerez aussi !

Du même auteur