Amoureux sages

il y a
1 min
670
lectures
366
Finaliste
Jury

J'ai grandi sous l'aile d'une grand-mère extraordinaire, une femme de la terre ; un jour j'ai fermé la fenêtre de ses yeux, un jour j'ai fermé la porte du palais où patoisent les mots, un jour je  [+]

Image de Automne 2020
Jusqu’au vieux mur
Ils sont venus
Se sont assis dessus

Avec leurs yeux de feutre bleu
Ils ont pris le ciel pour couverture
Se sont cachés dessous
Comme deux boutchous
Ils ont attrapé un bébé nuage
Pour le faire flotter sur l’eau
Comme un petit bateau

Ils se connaissent à peine
Mais dans l’azur déjà
Se dessine une fresque
Leurs mains timides
Se touchent presque
Jusque-là, ont-ils le droit

Au-dessus de la Creuse
Leurs jambes tombent
Se balancent, amoureuses
Leurs épaules se frôlent
Leurs cheveux d’or et poivre-sel
S’entremêlent
C’est la première fois
En vrai, qu’ils se voient

Ils sont assis côte à côte
Comme deux marmots
Muets comme des carpes
Leurs yeux vifs se capturent
Puis furtifs s’échappent
Sont-ils prêts, sont-ils sûrs

Ils sont assis sur ce vieux mur
Où la fougère pousse dans la pierre
Et s’effeuille entre les doigts

L’eau est dessous
Avec son courant, ses remous
Elle file à toute vitesse
La vieille rivière connaît la chanson
Elle sait la source des premiers frissons
Cette diva chante l’ivresse
Sa voix de maman berceuse
Murmure sans cesse

Ils sont assis sur le vieux mur
Sèment sur la rivière
Les feuilles de fougère
Tout en écoutant ce que dit la Creuse :

Vous, les amoureux sages
Laissez tomber ce jeu de pile ou face
Regardez sous vos pieds
Ce petit bateau de papier qui passe
Emportant vos prénoms enlacés

Sur ce vieux mur, n’ayez pas peur
Laissez-vous bercer
Prenez vos doigts, prenez vos lèvres
Attrapez vos bras
Laissez courir le feu, laissez venir la fièvre
Surtout, surtout, ne soyez pas sages

Soyez sûrs
Les amoureux n’ont pas d’âge
Soyez sûrs
Pour que l’amour advienne
Il faut que le cœur s’engage…
366

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de sébastien larun
sébastien larun · il y a
l'amour à l'unisson nous rajeunit, nous qui vieillissons selon le courant de la vie

Vous aimerez aussi !