Amour fraternel

il y a
2 min
1072
lectures
10

Volutes féminines : Portraits de femmes autour de l’opposition entre la beauté et le poison. Ces textes s’articulent autour d’un geste et des multiples définitions qu’il est possible d’en  [+]

De leur alliance charnelle tu es née, deux cœurs passionnels t’on créé,
Ils m’ont offert le plus beau cadeau, une petite bouille dans un berceau ;
Unis par l’amour de nos chers et tendres parents,
Nous avons en commun nos gènes et notre sang...

Nous sommes leur descendance, avec bien des ressemblances,
Nourris avec beaucoup d’attention, des biberons et de l’affection,
Sous leur éducation, les mots doux et les bonbons,
Ils nous consacrent leur vie, à n’importe quel prix.

Mon âge et mes deux ans d’avance, m’aident à encadrer ton enfance,
Je ne te quitte pas depuis ta naissance, vivre auprès de toi est une chance,
Je t’observe avec beaucoup de vigilance, pour suivre ta vie en transparence,
Je te berce dans un profond silence, pour t’endormir sans prendre mes distances.

~~ De ta naissance à tes 3 ans ~~

Dans ton berceau bordé de langes, avec tes yeux et ta bouille d’ange,
Tu me réclames ta couche en pleurs, ou bien ta jolie tétine couleur ;
Quand je te donne ton biberon, « Areuh ! Areuh ! » tu me réponds,
Et tu bave sur mon oreiller, quand je te couche en t’ayant bercé.

Tes petits cris sont un signe de vie, que tu partages de jour comme de nuit,
Tu inventes plein de nouveaux mots, en mâchant tes petits gâteaux,
Tu es plutôt assez dodue, tu ne passe jamais inaperçue,
Surtout lorsqu’avec émoi, je découvre tes premiers pas...

~~ De tes 4 ans à tes 10 ans ~~

Tu es une attendrissante jeune fille, avec les beaux airs de notre famille,
Ton visage brille de mille feux, ton regard émerveille mes yeux ;
Je t’entends à la fois pleurer et chanter, et je t’écoute pour te réconforter,
L’école t’enseigne à lire et à écrire, moi je t’apprends à rire et à sourire.
J’enrichie un peu ton vocabulaire, tu te plais à lire le dictionnaire,
Tu écris tes premières poésies, tu as tes premiers véritables amis,
Tu aimes colorier autant que dessiner, tu aimes savoir autant que t’étonner,
J’aime répondre à ta curiosité, et tu es fière d’être cultivée...

~~ De tes 11 ans à tes 17 ans ~~

Tu es surprenante de maturité, tu es resplendissante de beauté,
Tu es un exemple de féminité, et je suis là pour te sublimer.
Là aussi pour t’écarter les dangers, toujours à l’affut pour te protéger,
Je m’efforce que tu sois préservée, pour t’éviter ainsi de sombrer.

Tu es sensuelle mais sans en jouer, tu te fais belle sans en rajouter,
Préservant intimité et sexualité, repoussant les Don juan mal attentionnés,
Tu restes fragile mais je veille sur toi, ne laissant personne lever son petit doigt,
Ta vie mérite d’être un conte de fée, car tu as écrit le mien lorsque tu es née.

~~ Après ton adolescence... ~~

Traversant la puberté avec plein de courage,
Tu as continué à être une sœur aussi belle que sage,
Tu es restée digne de confiance, tu as su saisir toutes tes chances ;
Voilà que tu portes ton alliance, après ton mariage et ta descendance,
Tu es bien loin de cette génération,
Qu’on a laissé pousser sans affection.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Je t’ai vu naître et grandir, j’ai vu tes pleurs et tes sourires,
J’ai partagé avec toi mes jours et mes nuits, je t’ai consacré mon temps et ma vie,
Je t’ai même donné mes jouets et mon lit,
J’ai été ton frère et ton meilleur ami...

Tu peux être très fière de ta vie,
Mais hélas elle n’est que le fruit,
D’un imaginaire que j’ai tant espéré,
Que je l’ai voulu sur cette feuille de papier...

Chère sœur tu n’existe pas,
Mais dans mon cœur tu vivras,
Je t’aime au fond de moi,
Je t’aime comme ça...
10

Un petit mot pour l'auteur ? 22 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Belle découverte au hasard de mes lectures nocturnes sur SHORT. J'ai cru aussi que cette sœur existait. Ce texte est très touchant. Quand il nous manque un frère ou une sœur, on comprend encore mieux ce poème. A bientôt, j'espère pour d'autres découvertes sur votre page.
Je propose "le coq et l'oie" (poésie/fable) sur ma page, entre autres.

Image de Mick
Mick · il y a
Merci pour votre passage nocturne sur ma page. Ravi que vous ayez apprécié mon poème.
Je suis déjà allé lire et voter pour votre texte "Le coq et l'oie", vous m'aviez déjà invité sur ce texte ;) Au plaisir de se croiser à nouveau !

Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Un très grand Merci ! Pardon, je rabâche...
Image de Suko
Suko · il y a
Je suis moi aussi fille unique donc oui, bien sûr que ça m'a touché, tss et je n'aurais pas été contre avoir un frère ou une soeur (mais est estie de situation familiale oblige, breeef).
Bon par contre, je m'étais spoilée la fin avant d'en lire le début (j'aime lire les derniers phrases des textes, je fais pareil avec les romans à mes risques et périls.)

Image de Mick
Mick · il y a
Merci d'être passée lire ce texte. C'est vrai que tu connais déjà toutes mes volutes (sauf les réécritures mais bon, ça reste le même truc de base donc bon). J'espère que tu apprécieras mes quelques poèmes que j'ai eu le courage de finalement partager sur Short (c'est qu'ils sont "vieux" ces textes là). Pas cool de te spoilé la fin du texte ! Tsss ! ;)
Image de Lulla Bell
Lulla Bell · il y a
C'est très touchant Mick cette déclaration d'un frère à la soeur qu'il n'a jamais eue... Je pense à ma fille, enfant unique, qui aurait tant voulu avoir cette présence fraternelle à ses côtés surtout à présent, et je comprends cette absence. Je peux te le dire à présent car je te lis beaucoup, autant poèmes que nouvelles ou ttc, tu as dans ton écriture, lorsque tu te livres un peu, que tu casses la carapace, un côté féminin qui donne à certains de tes textes une tendresse infinie. Je m'attendais à une fin plus triste, oufff, même si celle-ci n'est pas très gaie. J'ai eu la chance de naître dans une famille nombreuse et je peux comprendre la solitude que l'on ressent face à la vie sans une épaule sur laquelle poser sa tête et un coeur pour écouter nos déboires. Bises
Image de Mick
Mick · il y a
Merci pour ta lecture et le partage de ton expérience Lulla. La compréhension que tu m'offres ici est tout ce qu'on espère lorsqu'on partage un tel écrit, et il y a une certaine solidarité dans ce sentiment commun. Quant à la fin du texte, elle aurait pu être plus triste si j'avais écrit dans un autre état d'esprit, mais il me semblait que le fait qu'elle n'existe pas soit suffisamment marquant pour marquer les esprits et surtout communiquer ce manque.
Je ne sais pas comment répondre dignement aux compliments que tu me fais, et ça me fais réellement plaisir que tu me vois de cette façon, car je me défini souvent comme étant une femme dans un corps d'homme. Je défend corps et âme ma sensibilité et j'ai besoin de communiquer cette tendresse, elle n'est pas assez assumée chez certains, complètement absente chez d'autres. Tout ça pour te dire que je prend cela comme un compliment très significatif. Merci Lulla. Bises.

Image de Lulla Bell
Lulla Bell · il y a
Mais c'est un compliment, tu sais je pensais au début que tu étais une femme, puis j'ai découvert l'écrivain mais je ne peux m'ôter de la tête cette sensibilité féminine qui ressort de tes écrits. J'aime ça !
Image de Maeva107
Maeva107 · il y a
Bien joué je me suis dis "j'ai une cousine cachée?! " et après j'ai compris. Super poème qui m'a ouvert les yeux et m'a appris a encore plus aimer et encore plus chérir mes petits frères! Merci cousin !
Image de Mick
Mick · il y a
Ma très chère cousine adorée, ça me fait plaisir que tu ai laissé une trace de ton passage sur ce texte en particulier. Tu me connais bien pour savoir que j'ai toujours voulu d'une petite soeur, mais qu'au vu de mon parcours et de ce qui a pu arriver, ça n'a pas été possible. Et je suis sincèrement ravi si ce texte t'as ouvert les yeux sur la chance que représente le fait d'avoir tes frères à tes cotés. Vous représentez une famille soudée et il te faut profiter de cette chance, même si je pense que tu les aime de belle façon et que tu es une grande soeur exemplaire ;) Je t'embrasse très fort cousine ! <3
Image de Lielie Sellier
Lielie Sellier · il y a
beau poème j'ai cru que cette sœur existait et que c'était un hommage puis et la chute extra...j'ai un frère mais je n'ai jamais reçu de poème si touchant snif snif
Image de Mick
Mick · il y a
Merci pour ta lecture Lielie ! La chute est un peu brutale, j'en convient. Ton frère ne t'a peut être pas écrit de poème comme ça mais nul doute qu'il t'a prouvé avec sa façon à lui qu'il tenait à toi ;)
Image de Lielie Sellier
Lielie Sellier · il y a
oui ,il tient à moi à sa façon :))
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Comme je comprends ce poème! Enfant unique, moi c'est deux "grands frères" qui ont accompagné mon enfance.
Image de Mick
Mick · il y a
Lecture solidaire donc ! Merci pour m'avoir fait part de ton sentiment et de ta compréhension vis à vis de ce que j'exprime ici.
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Je rejoins totalement LyasSt, je trouve ce poème magnifique. C'est vraiment superbe tant dans l'écriture que dans le fond. Et puis soudain on apprend que non, il n'y a pas de sœur. Si elle existait, elle aurait eu bien de la chance mais comme ce n'est pas le cas je me contenterai de te dire bravo pour ce poème !
Image de Mick
Mick · il y a
Merci Johanna, ce poème est très spécial pour moi, sûrement le plus personnel d'une certaine façon. Et je suis toujours ravi de lire qu'il plait et qu'il suscite cette émotion là. C'est une triste fin mais je ne désespère pas d'aimer un jour une personne comme ma soeur ou d'avoir une fille qui pourrait incarnée cette soeur que je n'ai pas eu la chance d'avoir.
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
C'est une belle façon d'aimer, avec mes sœurs c'était pas vraiment comme ça mais ça doit être différent quand on est grand frère. Je te souhaite d'avoir un jour une fille, elle sera gâtée ;)
Image de Mick
Mick · il y a
Merci Johanna, ça me touche beaucoup ce que tu me dis !
Image de Penny A. Moïra
Penny A. Moïra · il y a
Ta chute m'a totalement désenchantée xD Je m'apprêtais à te dire que je trouvais ça magnifique d'aimer ainsi sa sœur même si tu semblais passer sous silence les moments de crises, de hurlements et de bastons ! Et puis... Voilà x) Mon cœur est brisé :(
Image de Mick
Mick · il y a
Tu es lààààààààà !!!!! Trop content de te revoir par ici ! (Faut que je reprenne l'habitude de retourner un peu sur Skype !)
Ce texte à souvent suscité cette vive réaction de déception... J'avais très à coeur de dire et de décrire la façon dont je l'aurais aimé cette soeur. Et je pense et j'espère avoir un jour une fille pour l'aimer au moins de cette façon. Merci pour m'avoir fait part de ton sentiment et... recolle les morceaux de ton coeur voyons, ça laisse une trainée rouge par terre c'est pas joli joli :P

Image de Penny A. Moïra
Penny A. Moïra · il y a
Désolée de pas avoir été très active pour lire le reste de tes textes :( Je vais m'y mettre ! :D Mais, oui, faut que tu reviennes sur Skype : t'as plein de choses à me raconter :B
Elle en aurait eu de la chance, ta sœur ;) Mais dans toute relation saine entre frères et sœurs, y'a les coups de pieds, les fois où tu t'arranges pour que l'autre prenne à ta place, les morsures, les jouets volés ou cachés... Tu aurais dû parler de ça, aussi :B
...Pardon :'( Je nettoierai !:B

Vous aimerez aussi !