Amour fraternel

il y a
2 min
1 408
lectures
10

Volutes féminines : Portraits de femmes autour de l’opposition entre la beauté et le poison. Ces textes s’articulent autour d’un geste et des multiples définitions qu’il est possible d’en  [+]

De leur alliance charnelle tu es née, deux cœurs passionnels t’on créé,
Ils m’ont offert le plus beau cadeau, une petite bouille dans un berceau ;
Unis par l’amour de nos chers et tendres parents,
Nous avons en commun nos gènes et notre sang...

Nous sommes leur descendance, avec bien des ressemblances,
Nourris avec beaucoup d’attention, des biberons et de l’affection,
Sous leur éducation, les mots doux et les bonbons,
Ils nous consacrent leur vie, à n’importe quel prix.

Mon âge et mes deux ans d’avance, m’aident à encadrer ton enfance,
Je ne te quitte pas depuis ta naissance, vivre auprès de toi est une chance,
Je t’observe avec beaucoup de vigilance, pour suivre ta vie en transparence,
Je te berce dans un profond silence, pour t’endormir sans prendre mes distances.

~~ De ta naissance à tes 3 ans ~~

Dans ton berceau bordé de langes, avec tes yeux et ta bouille d’ange,
Tu me réclames ta couche en pleurs, ou bien ta jolie tétine couleur ;
Quand je te donne ton biberon, « Areuh ! Areuh ! » tu me réponds,
Et tu bave sur mon oreiller, quand je te couche en t’ayant bercé.

Tes petits cris sont un signe de vie, que tu partages de jour comme de nuit,
Tu inventes plein de nouveaux mots, en mâchant tes petits gâteaux,
Tu es plutôt assez dodue, tu ne passe jamais inaperçue,
Surtout lorsqu’avec émoi, je découvre tes premiers pas...

~~ De tes 4 ans à tes 10 ans ~~

Tu es une attendrissante jeune fille, avec les beaux airs de notre famille,
Ton visage brille de mille feux, ton regard émerveille mes yeux ;
Je t’entends à la fois pleurer et chanter, et je t’écoute pour te réconforter,
L’école t’enseigne à lire et à écrire, moi je t’apprends à rire et à sourire.
J’enrichie un peu ton vocabulaire, tu te plais à lire le dictionnaire,
Tu écris tes premières poésies, tu as tes premiers véritables amis,
Tu aimes colorier autant que dessiner, tu aimes savoir autant que t’étonner,
J’aime répondre à ta curiosité, et tu es fière d’être cultivée...

~~ De tes 11 ans à tes 17 ans ~~

Tu es surprenante de maturité, tu es resplendissante de beauté,
Tu es un exemple de féminité, et je suis là pour te sublimer.
Là aussi pour t’écarter les dangers, toujours à l’affut pour te protéger,
Je m’efforce que tu sois préservée, pour t’éviter ainsi de sombrer.

Tu es sensuelle mais sans en jouer, tu te fais belle sans en rajouter,
Préservant intimité et sexualité, repoussant les Don juan mal attentionnés,
Tu restes fragile mais je veille sur toi, ne laissant personne lever son petit doigt,
Ta vie mérite d’être un conte de fée, car tu as écrit le mien lorsque tu es née.

~~ Après ton adolescence... ~~

Traversant la puberté avec plein de courage,
Tu as continué à être une sœur aussi belle que sage,
Tu es restée digne de confiance, tu as su saisir toutes tes chances ;
Voilà que tu portes ton alliance, après ton mariage et ta descendance,
Tu es bien loin de cette génération,
Qu’on a laissé pousser sans affection.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Je t’ai vu naître et grandir, j’ai vu tes pleurs et tes sourires,
J’ai partagé avec toi mes jours et mes nuits, je t’ai consacré mon temps et ma vie,
Je t’ai même donné mes jouets et mon lit,
J’ai été ton frère et ton meilleur ami...

Tu peux être très fière de ta vie,
Mais hélas elle n’est que le fruit,
D’un imaginaire que j’ai tant espéré,
Que je l’ai voulu sur cette feuille de papier...

Chère sœur tu n’existe pas,
Mais dans mon cœur tu vivras,
Je t’aime au fond de moi,
Je t’aime comme ça...
10

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !