1
min

Amour

Image de Thoscary

Thoscary

29 lectures

3

Je te regarde et je te vois pleurer,
A quoi ça sert de vouloir te parler,
Je te regarde, et je découvre ma peur,
L’idée de perdre mon bonheur.
Je te regarde et je te vois l’aimer,
Je me rappelle le passé,
Je te regarde et je t’écoute me dire,
Que tu ne pourras l’oublier.


La vie sans lui, sans amour sans envie,
La vie sans toi, pour moi, c’est un peu ça.
Mais tu ne comprends pas, tu ne m’as jamais vu,
Toi, tu ne me vois pas,
Moi, je me sens perdu.

Je te regarde encore, je t’aimerai toujours,
Même si plus tard encore, tu retrouveras l’amour,
Je ne serais plus là, pour apaiser tes peines,
Je ne serais plus là, tu n’seras jamais mienne.

Pour moi, qui t’est toujours aimé, qui a toujours souffert,
Moi qui t’ai tant donné, moi qui ai su me taire,
Devant l’amour des autres, je n’étais qu’un grand frère,
Et je n’ai pour seule faute, de m’être tu, naguère.

Si aujourd’hui, tu sais, tu peux comprendre ça,
Si aujourd’hui, tu sais, tu veux venir a moi,
Sache que sur cette terre, il n’y aura plus heureux,
Sache aujourd’hui me plaire, et sèche tes grands yeux.

Je t’aime, et de toute ma vie,
Je n’aimerai pas autant,
Quand on a connu l’amour,
On n’a rien de plus grand.
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Papillon
Papillon · il y a
Quand on a connu l’amour,
On n’a rien de plus grand.
Je crois que tout est dit dans ces dernières lignes.
Bravo