Amazonie, tristes tropiques

il y a
1 min
508
lectures
242
Qualifié

Écrire ? Une passion depuis toujours, le plaisir de jouer avec les mots et les phrases, de créer des histoires, d'être lue et d'échanger avec les lecteurs. Nouveauté sur ma page : "NÉGATIF"  [+]

Image de Automne 19

L’Amazonie s’embrase et s’envole en fumée
Et combien de grands fûts, de frondaisons épaisses,
De lianes et d’oiseaux à jamais disparaissent,
Bien loin de Notre-Dame et de ses fins clochers

Les Indiens effarés regardent leur domaine
Maintenant incendié, sans un bruit, sans un cri,
Un désert installé sans plus aucune vie,
Catastrophe sans nom, le monde en parle à peine...

Oh ce n’est pas nouveau, on a fait des brûlis,
On a déforesté pour pouvoir cultiver,
Exploiter le sous-sol et rentabiliser
Cette forêt si vaste et semblant infinie

L’Amazonie s’embrase, on en parle trop peu...
Une réunion de chefs d’états voulant
Redorer leur blason tout en le verdissant,
Et soudain la fumée vient nous piquer les yeux

Un clocheton chutant, des toitures croulant
Ont embrasé les cœurs, ont meurtri les esprits,
Tout a tourné en boucle et nos yeux ébahis
Longtemps furent rivés, collés à nos écrans

Reconstruire un clocher, une tour ou un toit,
Les humains savent faire et le feront très bien.
Détruire la nature, et ne plus laisser rien,
Les humains savent faire, ils l’ont fait tant de fois

Mais qui peut reconstruire un arbre calciné,
Ramener dans les sols vers de terre et fourmis,
Recréer de la vie là où tout est détruit,
Ranimer sans délai l’ancienne canopée ?

La nature avait pris quelques millions d’années
Pour peaufiner sans fin de subtiles symbioses,
De fines harmonies et des métamorphoses
Et si bien ciseler la biodiversité

Notre-Dame abîmée a fait couler des larmes,
Des larmes bien sincères, des larmes justifiées,
Mais l’Amazonie meurt, elle est abandonnée
Et réclame bien plus que nos amères larmes

Car là-bas ce n’est pas qu’un unique édifice,
Tous ces arbres brûlés sont autant de clochers
Qui sans vergogne sont offerts en grand bûcher
Sur l’autel de l’argent... funeste sacrifice...

Il nous faut aujourd’hui des humains dessillés
Prenant enfin conscience que cet incendie
Concerne nos enfants, concerne toute vie,
Protégeant leur futur autant que leur passé

Pour que l’Amazonie soit enfin préservée.

 

__

Le titre fait référence à l’ouvrage de Claude Lévi-Strauss Tristes Tropiques paru en 1955, qui déjà dénonçait certains méfaits de la civilisation occidentale sur les populations dites « primitives » ainsi que sur l’environnement.

242
242

Un petit mot pour l'auteur ? 109 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Martyne Dubau
Martyne Dubau · il y a
hé oui , l'homme est si bête qu'il détruit lui-même cette Terre magnifique offrant tant de bienfaits et de beauté , reste-t-il une chance de la sauver ?
Un poème qui donne à réfléchir

Image de James Wouaal
Image de Lucile Lacombe
Lucile Lacombe · il y a
Très belle chanson, merci pour le lien !
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci James, de ce lien, je ne connaissais pas cette chanson qui est très forte... Quand tout sera recouvert d'acier (ou de béton...), où iront-ils, où irons-nous ? Perspectives effrayantes... Et si la crise sanitaire et économique actuelle pouvait faire prendre conscience au plus grand nombre de la crise écologique qui sous-tend tout cela ? On peut encore rêver...
Image de James Wouaal
James Wouaal · il y a
Et bien si vous avez aimé sans doute aimerez vous aussi cette autre morceau toujours dans cette luxuriante Amazonie !
https://www.youtube.com/watch?v=sISCUdsRz_4

Image de Gaelle Ghanem
Gaelle Ghanem · il y a
Très beau, j'adore!!!
Je vous invite à découvrir mon oeuvre: https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/noir-cest-noir-il-me-reste-lespoir

Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Gaëlle de votre lecture, je vais aller sur votre page.
Image de Lucile Lacombe
Lucile Lacombe · il y a
Incroyable, vous êtes mon coup de cœur ! J'adore ! Le message passe si bien ! Les mots sont clair : IL FAUT AGIR !
Je vous donne tout mon soutient !
Vous ne pouvez pas savoir à quelle point vous m'avez touché ! Je m'abonne sans plus tarder !
Si vous en avez l'occasion passer me lire.
Je vous souhaite bonne continuation et vous le répète : MERCI pour le bijoux qu'est ce poème !

Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Lucile pour ces commentaires enthousiastes !
Image de Dranem
Dranem · il y a
Triste constat dénoncé depuis longtemps... ailleurs aussi déforestation, trafic de bois précieux, d’animaux sauvages, exploitation du sous-sol par les multinationales ... tristes tropiques en effet !
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Oui, malheureusement la forêt amazonienne reste emblématique, du fait notamment de sa superficie, mais combien de forêts et autres milieux naturels sont détruits un peu partout dans le monde ? Merci Dranem de votre passage.
Image de Eric Lelabousse
Eric Lelabousse · il y a
Oeuvre très sensible, très militante, très réussie. Bravo (L'école primaire dont j'étais directeur, en Côte d'Or s'appelle…. Claude Lévi-Strauss).
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Eric de votre lecture et de votre commentaire.
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
j'aime beaucoup. MOn texte "la forêt en feu" était inspirée de cette catastrophe écologique.https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-foret-en-feu. J'avais aussi écrit un poème sur la tribu zo'é vivant en amazonie. Que deviennent t-ils aujourd'hui alors que l'Amazonie a connu une déforestation record en Janvier?
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Fleur de votre lecture de ce poème. Je suis allé lire le vôtre, qui nous fournit une note d'espoir, grâce à des elfes et des fées. On a en effet l'impression effrayante que la folie destructrice des hommes (de certains en tout cas) ne peut pas être endiguée, sinon par des phénomènes surnaturels... Triste constatation.
Image de Gontran Mint
Gontran Mint · il y a
J'aime
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Mon vote pour ce plaidoyer plein de sensibilité, que je découvre aujourd’hui.
Pourvu qu’il ne soit pas trop tard ! Il est encore temps.

Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Fred de votre soutien. Mon poème n'a cependant pas inspiré suffisamment le public ni l'avis du jury pour atteindre la finale. Tant pis ! Je reste quand même contente du nombre de lectures et des commentaires et échanges suscités.
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Déjà il était qualifié et il n’y a que 30% d’œuvres qui passent ce cap Françoise. Vous allez atteindre les 400 lectures, ce n’est pas si mal, et le quota lectures / votes est assez bon.
Image de JACB
JACB · il y a
"des humains dessillés" oui Françoise, on ne peut que s'associer à votre pladoyer poétique et raisonné dans les dérives où nous engouffrent l'argent et le profit. L'évocation de ces deux catastrophes sans parti-pris affiché est habile puisqu'elle fait décanter l'irresponsabilité humaine sous des images très sensibles. Merci Françoise..

Vous aimerez aussi !