Alphonsine a planté deux oignons

il y a
1 min
133
lectures
31
Qualifié

Aventurière des temps modernes, professeur de Mathématiques, mère de douze enfants, je les ai scolarisés à domicile jusqu'en terminale. Ils se sont éparpillés, certains sont mariés, et ont  [+]

Image de Été 2020

Au début du printemps Alphonsine a planté
Dans un vieux pot de terre deux oignons qui germaient
Dans son petit studio, elle vivait triste et seule
Pas d’enfants, pas d’amis, inconsolable veuve
Chaque jour, avec amour, elle les abreuvait.
Aux longues feuilles drues, tendre elle souriait
Cette modeste vie offrait modeste joie,
Mais une nuit de gel brûle la verte feuillée,
Elle gémit, dans des larmes amères se noie
Alors un garçonnet enjambant la rembarde
De son bacon étroit, vint à la pleurnicharde
— Pourquoi aimer et soigner, voisine, des oignons ?
— J’admirais en lui la beauté et la vie
— Arrêtez ces bêtises ! Est-il quelque magie
Dans ces plants vigoureux, ces pauvres compagnons ?
Sourds à vos chansonnettes, aveugles aux tendresses
Or mes parents m’ont dit : « cette vieille Alphonsine
Cache un coffre aux trésors tout empli de richesses
Sur une île déserte, gardé par des ondines
Perdu dans l’océan de son vaste savoir
Son cœur est bon et aux enfants curieux
Son esprit ingénieux, racontait des histoires,
Mais ses amis l’ont fuie car son menton affreux
Couvert de poils hirsutes, effrayait les petits
Et elle resta seule, elle lit, mais les jeunes partis,
Elle a l ’âme chagrine – moi son air malheureux
Me déplaît trop, papa, je préfère le chat
Qui court et saute et joue, et dort sur mes genoux.
Minet est doux, c’est sûr, et comme les oignons,
Il a le droit de vivre, mais Alphonsine pense,
Elle rêve, imagine, tu riras, t’instruiras »
Alors, depuis huit jours, madame, je t’observe,
Ma peur s’est envolée, à ton tour de parler,
Sors de ton coffre palais, princes et légendes. »
Depuis, Alphonsine sourit et son nouveau galant
Écrit dans un cahier les contes qu’elle invente.

31

Un petit mot pour l'auteur ? 25 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Les yeux des enfants réhabilitent toujours les « sorcières », dont le baluchon déborde d’histoires !
Image de Philippe Barbier
Philippe Barbier · il y a
magnifique
Image de Pierre PLATON
Pierre PLATON · il y a
Les vieilles dames sont pleines de trésors
Image de Bleuet Rouge
Bleuet Rouge · il y a
Que de tendresse, ces vers sourient !
Image de Silvie DAULY
Silvie DAULY · il y a
Adorable.
Image de Farida Johnson
Farida Johnson · il y a
Charmant ! Je suis bien contente pour Alphonsine et le choix de la forme poétique est très original.
Image de Lasana Diakhate
Lasana Diakhate · il y a
J’aime bien ce beau poème bien rédigé, chapeau à vous
Je vous invite à prendre quelques minutes seulement pour bien lire mon œuvre qui est en compétition .
N’hesitez pas à apprécier à travers le vote et de laisser un commentaire si mon texte vous plaira
Cliquez sur le lien
👉🏾👉🏾https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/elle-sen-va

Image de Christophe Pascal
Christophe Pascal · il y a
Touchant.
Image de Boubacar Mamoudou
Boubacar Mamoudou · il y a
Très pertinent ce texte !
Image de Oriole Lekeugo
Oriole Lekeugo · il y a
Très beau, vous avez mon vote. Je vous invite à jeter un coup d'oeil à mon texte : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/une-vie-minable

Vous aimerez aussi !