Alchemia

il y a
1 min
6
lectures
0

La poésie est partout. Elle ne dit pas. Elle signifie  [+]

Mon désir est ample et serein comme un temple qui s'érige dans ce rien,
Ereintant, étouffe le dormeur, mort, prive la main de sa moiteur.
Désirs, dès qu'il faut supporter pour leur malice,
Des lueurs qui basculent dans la fente des matrices,
Et des perles cristallines comme des rires en cascade,
Descendent la cordillère pour demain atteindre le riad.
Quel labeur plus doux encore peut éprouver l'âme qui tranche tendrement les nuages ?
Sans doute celui de l’oratoire à l'examen d'une eau qui rage ?
Quand s'ouvre le grand laboratoire dans la boite crânienne,
Souffrent dans l'onde des images qui vont et qui reviennent.
Renaître plus nu que l'on ne l'est ; plus que jamais et à tout âge,
Voici la pureté retrouvée quand le cœur en devint laid à force de cogner contre mille rivages.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,