Aillesse

il y a
1 min
3
lectures
0

Quand on me dit "Bois", J'aboie, Et si c'est "Cours", J'acourre, A bout de bras, A bras le corps, A cors et à cris, Acrimonieux, Et je crie  [+]

Un jour tu sauras le goût d'une âme morte,
Le chant des rires maures et mauves
Et la violence esseulée
De mes larmes d'acier
Fondu sur un coeur-labrador de pierre.

Toi, la baleine, grenouille, panthère, vache,
Menteuse Äme Dorée posée sur le fil
Comme une offrande d'un jour sans fin,
Tu rencontreras ma nuit sans faim.

Alors tu sauras lire en moi
Comme dans un mirage,
L'oasis au miroir
LA REPONSE AU VISAGE
Au virage des vis-à-vis...
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,