1
min

Ah les filles

Image de Florence Gaudel

Florence Gaudel

7 lectures

3

Même avant 68, il y avait des bricoleuses ;
Mais maintenant elles sont de plus en plus expertes et pointilleuses.
A l’affût des nouveautés,
Empressées quand les soldes sont annoncées,
Elles touchent, elles choisissent, elles essayent,
Et sans hésiter, achètent de gros appareils.

Les femmes utilisent souvent ces engins
Qui d’ailleurs sont du genre féminin :
Ne dit-on pas une ponceuse, une perceuse, une raboteuse ?
Donc les week-ends et les jours de RTT
Rien ne les rend plus heureuses
Que de pouvoir réparer, améliorer, décorer.

Pour se sentir bien dans leur peau,
Elles ont besoin de renouveau,
C’est pourquoi l’on croise des nanas de tous ages
Dans les grandes surfaces de bricolage.
Elles n’ont pas pour autant abandonné
Rouleau à pâtisserie et fer à repasser.

Indépendantes, débrouillardes, survoltées
Elles veulent tout faire, tout décider
Mais accepte tout de même un coup de main
De leurs compagnons, un peu penauds
Qui préfèreraient qu’elles leurs fassent des câlins
Plutôt que de les rendre : marteau

Ah les filles, ah les filles !

3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,