1
min

ABANDON ( Haïku°

11 lectures

4

ABANDON ( HaÏbun*)

Foucade du temps
L'arrière-saison se prend
A jouer l'été

Un soleil vermeil se lève et illumine le sommet de mon sapin bleu, puis lèche le toit de la maison d'en face. Enfantement du jour qui prend peu à peu sa place et chasse les girandoles des nuées sombres de la nuit.

La camarde a fuit
Rangés sont les évangiles
Il reprend espoir

Il revoit les champs roux des hélianthes mûris, et le bois si noir qu'on y entre ébloui par la clarté perdue des rayons du soleil. Lyrisme conditionné par le mystère des lieux où il se sent faire corps avec cette nature qu'il avait crue perdue.

Cet envoûtement
Que dégage cet endroit
Est présent en lui.

Même les yeux fermés, il peut s'y retrouver, et croire en la vie car la douleur et l'angoisse sont annihilées par ce ciel transparent vierge de nuage. La nuit lui a toujours fait peur, depuis tout enfant où il demandait qu'on laisse allumée la lampe du couloir.

C'est l'écran bleuté
Qui reste toujours ouvert
Qui le tranquillise.

En fait il se sent seul, oublié, rejeté, indolent, mais ne sait pas franchir la barrière du silence depuis qu'Agathe a laissé sur la table cette feuille griffée d'un mot sans appel

« ADIEU »

@claire LYS@

*Le haïbun est une composition littéraire mêlant prose et haïku. La Sente étroite du Bout-du-Monde de Bashō est l'un des exemples les plus célèbres du genre.

Thèmes

Image de Poèmes
4

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Duje
Duje · il y a
Voilà une promenade hors des sentiers battus !
·
Image de Pierre Lieutaud
Pierre Lieutaud · il y a
"Foucade du temps
L'arrière-saison se prend
A jouer l'été"
Un très bel haiku

·