A UNE INCONNUE

il y a
1 min
5
lectures
1

  [+]

Belle fille, mystérieuse et inconnue sans m’avoir touché ta main m’a caressé le cœur.
J’ignore qui tu es, et d’où tu viens innocente créature mais ta voix si douce me console l’âme.
Un samedi soir, dans le clair-obscur d’un milieu exotique tu remplis tout mon corps de bonheur.
Au fond du lit, tu récites les hymnes de ton cœur dont les mots tendres reflétant ton charme

me font savourer les délices inconnues d’une vie pas encore vécue; peut-être demain ou un jour ?
J’espère bien. Chacun écrit pour une raison, je ne sais pas toi la tienne mais elle m’agrée.
Mot après mot, ta voix devenais de plus en plus agréable ; adepte du romantisme, avec amour
Et discrétion, je te regarde belle créature emportée mon être dans un tourbillon sans mon gré.

Pourquoi mon cœur se sent-il insatisfait de ces sensations balsamiques venant d’une inconnue ?
Devrai-je la demander, l’ordonner, la supplier de rester pour assouvir mon corps en demande ?
Hélas ! Ce fut un moment éphémère mais plein de chimères que mon esprit n’ai jamais connu.

Un moment où elle laissa s’exprimer tout son Être, un moment où je découvris sa belle plume.
Fille prodige et romantique, voix douce de l’opéra, voilà que je t’écris pour honorer ta plume.
Parles, chantes, cries ! Ça m’est égal. Je veux juste entendre ta voix tendre ; élixir de mon cœur.

Ces sensations agréables, ce plaisir qui inondent mon Être, fait de mon corps le Théâtre de tes mots.
Dieu seul sait la force des arcs que les anges visent sur moi et la portée des flèches qui en fusent.
Hélas ! Même si elles atteignaient mon corps en ce moment, je ne sentirai ni douleurs ni maux.
Belle fille et inconnue, diablesse enflammée, en toi je trouve inspiration Muse.
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !