A tire d'ailes

il y a
1 min
146
lectures
32

Il faut avoir un peu de chaos en soi pour accoucher d'une étoile qui danse. Friedrich Nietzsche  [+]

Enfermée dans l’écran de l’ordinateur emprisonnant mon esprit de ses logiciels interchangeables...aller se perdre plus loin...

Il pleut des toits où se perchent des corneilles téméraires et échevelées. Des brumes épaisses s’échappent de cheminées de petites briques orangées.

La pluie dégouline, je la suis... glissade du faîte à la gouttière à laquelle je m’accroche, me balance et me propulse en un coup de reins jusqu’à la suivante. Passant de toits en toits, des cheminées muettes aux fumantes, je jette un coup d’œil aux vasistas et aux fenêtres. Juste un coup d’œil qui capte un enfant puni, deux femmes qui s’affrontent, des amants corps mêlés, un vieillard en larmes, une suite de silences et de mots, quelqu’un qui trébuche, un bouquet de fleurs séchées, une photo de mariage, une télé allumée, un homme essoufflé, des ombres chinoises, un cheval à bascule, l’ennui palpable, un vélo d’appartement, des lambeaux d’inquiétude, l’urgence de vivre, de la poussière volante comme un souffle sur mes lèvres...
32

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !