À Rome

il y a
1 min
41
lectures
4

Aventurière des temps modernes, professeur de Mathématiques, mère de douze enfants, je les ai scolarisés à domicile jusqu'en terminale. Ils se sont éparpillés, certains sont mariés, et ont ... [+]

À Rome
Place Minerve, un éléphant
Le dos chargé d'un obélisque,
Lève la trompe en olifant
Hurlant ses menaces : je risque
Bourreaux mauvais, au cœur blasé,
Quand se réveillera mon corps,
Hommes vils, de vous écraser.
Près du forum barrit le cor
Dont luit le cuivre au clair de lune.
Il décrit l'herbeuse savane
Glorifiant la fière rancune.
Lentement, la roche se fane,
Inerte, immobile et soumise.
Les peuples souffrent sous la bise
Glacée que soufflent les tyrans .
4

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Phil Bottle
Phil Bottle · il y a
Et de nos jours, combien d'éléphants de par le monde! Toute cette main d’œuvre hyper exploitée sans vergogne! Mais que faire individuellement? Se passer de tout? Acheter plus cher sans être sûr qu'au bout de la chaîne, il n'y a pas le même petit esclave? Ah; ces temps affreux que nous vivons... Tout cela pour vous dire pourquoi j'ai aimé votre poème.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
un poème puissant sur la tyrannie impériale