À regarder le temps

il y a
1 min
943
lectures
100
Finaliste
Jury
Recommandé
Assis à sa fenêtre il regardait le ciel,
Il vit le bel oiseau qui lui dit gentiment,
De venir avec lui au pays des merveilles,
Alors il s'envola l'espace d'un moment.

Assis à sa fenêtre il regardait la mer,
Il vit le beau poisson qui lui dit simplement,
De venir avec lui au pays des chimères,
Alors il disparut au fond de l'océan.

Assis à sa fenêtre il regardait la terre,
Il vit la jolie fleur qui lui dit tendrement,
De venir avec elle au pays des hivers,
Alors il la suivit au milieu de son champ.

Il vit aussi le temps qui passait lentement,
Il vit aussi le vent qui prenait tout son temps,
Il vit passer les ans qui s'en vont au néant,
Et sa vie défiler sans qu'il en soit conscient.

Assis à sa fenêtre il regardait passer,
Quelques années qui fuient sans que l'on sache pourquoi,
Quelques années qui fuient qu'on ne peut arrêter,
Elles ont passé trop vite, on le regrette parfois.

Puis il s'est relevé, a fermé la fenêtre,
Il avait bien vieilli et se sentait si vieux,
Mais il était heureux du plus profond de l'être,
D'avoir vu tant de choses, et il ferma les yeux.

Recommandé
100

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Philippe Caizergues
Philippe Caizergues · il y a
Très émouvant poème sur la vie qui passe trop vite. J'ai beaucoup aimé.

Vous aimerez aussi !