À part dans la ruche des h(auteurs)

il y a
1 min
75
lectures
15

Et si le mot est l'habit de l'âme... L'absence . est le mot de mon silence actuel . ne saborde pas ma politesse. Mille mercis à tous d'être venu(e)s lire mes œuvres  [+]

Si être à part est « une chance » : elle sera « REINE »...
En envolée majestueuse vers le nuage des mâles géniteurs,
Flattés dans leurs égos d’une future progéniture de sang royal,
Elle déploie sa volupté aérienne dans la grâce d’une danse de l’air,
Ce sera l’unique accouplement marié à l’abondance,
Elle deviendra la mère coloniale par excellence.

Aux phéromones intellectuelles de l’auteur,
Producteur de multiples et incessantes œuvres,
Suscite l’adhésion d’écritures fraternelles,
Comme une force d’expression
Assurer la survie de l’espèce, la race des « créateurs »
« Donner la vie, vibrer les mots ».

Comme l’Abeille butine la vie en fécondant les fruits, légumes, plantes et arbres,
L’auteur accède à l’Histoire, accouche ses personnages ou son message.
Des œufs, jusqu’à deux mille par jour
La reine sera, tout de même, dépendante des ouvrières,
Sans elles, elle ne peut « vivre et être leur REINE ».

Sans cette communauté d’auteurs,
L « œuvre-reine » ne peut exister,
Elle est l’unique,
Choisie, elle est la « première » parmi « les autres »
Sinon elle serait « la SEULE »,
Les autres colorent, révèlent « son importance, sa différence ».

Si être à part est « autre » : elle sera « OUVRIERE »...
En vol, butineuse de plusieurs espèces de fleurs
D’acacia, châtaignier, lavande...
Aux différents parfums et couleurs,
Ils feront sa différence.
Le jabot empli de nectar,
Les mots dans le couvain de son cerveau,
Emergent dans le monde des h(auteurs),
Les mots, tels les grains de pollens poussés plus loin par le vent,
Les fleurs deviennent des fruits savoureux, à déguster,
Des œuvres à lire de toutes fleurs, chefs d’œuvres de la nature, des artistes innés avec le pouvoir des mots,
Ils déposent leurs parfums dans les émotions de la séduction, enivrent leurs lecteurs, dans une balade naturelle,
Nourrir et fortifier les œufs, larves et nymphes,
C’est, en quelque sorte, adouber les apprentis écrivains, les essayeurs, les écrivains et bâtisseurs de « best-seller »
Emplir la ruche (la maison de l’éditeur) des faiseurs de mots-miel, les abeilles de la littérature
Le jury, investi en apiculteur, récoltera son miel qu’il placera « à part » pour son goût
Unique en monofleur
ou multiple par le mélange de toutes fleurs...

Je butine ma feuille de pollen,
Usine des mots-miel au lait des paroles,
Au goûter de bouches, le toucher de mots
Par les buveurs d’histoires, des voyageurs passagers invités, envolés
Dans la ruche des h(auteurs)
Affairés à la récolte d’un « à part » lauréat(e) reconnu(e) pour sa patte personnelle,
Au parfum marginal, atypique
Qui lui donne sa place d’ « œuvre- reine » aux mots-miels rois.
15

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,