À mon père

il y a
1 min
1
lecture
0

Étudiante pour l'obtention d'un Brevet des Métiers d'Art en Reliure et Dorure. Travaille dans un fast-food pour payer mes études. Écrivaine par passion  [+]

Tu m'as laissé dans l'absence des jours,
Qui pour moi ont commencé de travers,
J’ai mené ma vie en troubadour,
à la recherche de l'être aimé.
À la recherche d'un temps perdu depuis des années,
Je me revois, bien jeune en train de rêver à ton retour,
Celui du héros, qui me sauvera par l'amour.
Mais ce n'est qu'une illusion, tu ne reviendras plus,
Désormais je mène ma vie en suspension, en luttant,
Je n'ai toujours pas grandi, je suis toujours ton enfant.
Dorénavant je m'empêche de pleurer,
Je rie de toi pour mieux essayer de t'oublier,
Mais ça ne marche pas, j'essaye de comprendre mais sans toi, je ne sais pas.
Pourquoi suis je comme ça, bornée et imprudente,
Depuis trop longtemps je me sens différente,
Je ne sais où chercher, car mes racines sont bancales,
Le manque est prédominant je m'imagine dans un cadre rural,
Celui où tu vivais et étais heureux, avant de mourir et de disparaître dans le mal.
Mon cher père, que la vie a torturé,
Tu étais idéaliste et tout le monde t'en blâmait,
Tu as plongé dans l'alcool et tu t'es bousillé,
À l'âge où j'avais besoin de savoir d'où je venais,
Tu m'as confié à l'école de ma mère,
Qui n'en menait pas large, mais qui du mieux qu'elle a pu, m'a aidé,
Pleine de courage.
Il n'y a que moi maintenant qui ne fasse pas preuve de noblesse,
Je suis la seule à être faible et à renoncer,
Je me plonge dans la détresse l'accusant d'être mon bourreau préféré.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !