1
min

A mon ange

Image de Lilipoète95

Lilipoète95

1 lecture

0

Ma chérie,

Aujourd'hui, cela fait 7 ans.
7 ans que je pense à toi chaque matin
En me levant et en me couchant
Avec pour seul ami mon chagrin

J'ai revécu cette horrible journée
Des centaines de fois
Et malgré tout cela
Rien ne peut être changé

A l'époque tu étais dans mon ventre
Encore bien vivante
Je n'attendais qu'un instant
Celui dans mes bras te prendre

Au lieu de cela
Ce fut un malaise qui me prit
M'obligeant d'aller à l'hôpital
Pour effectuer des analyses

Heureusement, mon beau père
Pouvait s'occuper de ta grande soeur
Qui était alors avec moi sa mère.
Elle aussi, a ressenti de la peur

Quand, enfin, ton père est arrivé
Il a pu chez sa nounou la déposer
Il est resté à mes côtés
Des heures durant pour connaître la vérité

Je dus resté la nuit à l'hôpital
Afin que le lendemain soit décidé
D'une décision bien mise à mal
Par ce que la nuit devait apporter

Je me suis mise à saigner
Inquiète à ce sujet
J'appelais qui de droit.
Afin de vérifier que tout allait de soi

Encore des examens
Auprès d'une gynécologue
Qui ne s'inquiétait de rien
Puisque pour elle tout était en ordre

Et pourtant, le lendemain
Un problème est arrivé
Après d'ultimes examens
Je fus d'urgence césarisé

Lors de l'un de mes réveils
J'ai vu la souffrance de ton père
J'ai alors compris
Qu'il y avait un souci

Ce ne fut que plus tard
J'ai appris que tu étais né
Ensuite, morte 2 heures plus tard
Sans avoir pu t'embrasser

Je ne t'ai pas vu
Dans mes bras je ne t'ai pas tenu
Je n'ai pu mon amour t'expimer
Celui que j'ai ressenti par le coeur déchiré

Pas un jour, je ne pense pas à toi
Pas un jour, je ne peux vivre sans toi
Mon seul réconfort dans cette souffrance douloureuse
Est le fait de savoir que tu veilles sur moi et tes soeurs.

Ma chère et tendre Amandine
Je ne peux que pleurer en pensant à toi
A quel point cette situation me chagrine
J'essaie de t'imaginer présente avec moi

Tu aurais aimé tellment joué
Avec tes soeurs Isabella et Eléana
Bien grande, aujourd'hui tu serais.
Très fière je serais de toi.

Encore aujourd'hui, je regrette tant
Ce moment si fatal
Que rien n'aurait pu empêcher pourtant
De me sentir si mal

Je rêve de te serrer dans mes bras
Je rêve de te découvrir
Je rêve de te voir grandir
Je rêve que présente tu sois

Quelle dure réalité
Lorsque de mon nuage je descends
De ces moments si regrettés
Quelle peine je ressens

J'espère qu'un jour
Mon coeur en guérira
Que de l'amour
En ressortir ne pourra

Dans tous les cas
Je ne t"oublie pas
L'amour d'une mère
Est juste éternel

Bonne nuit Mon ange.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,