A mes Saintes

il y a
1 min
200
lectures
6
Qualifié

"Ange plein de gaîté, connaissez-vous l'angoisse? " C.Baudelaire Ecrire, c'est se livrer et pourtant se cacher encore  [+]

Image de Été 2014
Je marchais sur la digue, un drôle à mes côtés,
Ô Saintes, pardonnez-moi, je vais vous raconter.

Proche de vous trois, Salomé, Jacobé, Sarah
J'entendais Manolo et son rude combat.
Mais le drôle, peu enclin à me suivre sur ce pas,
Soliloquait sans fin, préparant mon trépas.
Il parlait de culture, de betteraves et de champs,
J'écoutais, mortifiée, votre clocher rageant.

Je voulus mettre fin à son discours badin,
Mais nul ne l'aurait pu, il pérorait sans frein.
Le pendard insistait, expliquait, étalait
Depuis la plantation, jusques à la récolte !
Je sentais naître en moi une sourde révolte.
Il récitait, continuait et parfois demandait
Si je comprenais bien, enfin si je suivais !

Déroutée totalement par ce discours étrange
Je fis appel à vous trois et aux anges.
Rien n'y fit, je feignis de l'écouter encore
Hochant la tête, comblant d'orgueil l'tendre pécore.

Pardonnez-moi mes soeurs, sachez que de surcroît
Le drôle avait des yeux à faire chavirer,
Ses deux perles émeraudes soudain posées sur moi,
Le diable a fait son oeuvre, et je me suis noyée.

Il faudra m'excuser, hélas, pauvre de moi,
J'étais amourachée de sa petite voix.

6

Un petit mot pour l'auteur ? 3 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Je goûte a des balades hors de notre temps avec tes vers
Une promenade dans la roseraie d'un Alfred de Musser

Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Le charme des betteraves ... qui l'eût cru ! Vote pour l'humour !
Image de Anhello26
Anhello26 · il y a
Merci à toi, et l'humour partagé !

Vous aimerez aussi !