1
min

A l'aube

3 lectures

0

A l'aube le poète éteint ses maux
Le jour se lève ô chants d'oiseaux
Le soleil se fond dans l'azur
Comme une note en mesure

La rosée se perle sur le jour
Et se referment les abats-jour
La lune regarde sèchement
La terre dévoiler ses tourments...

De Rome je vi Ana vivre
Et de lui dévoiler ce qui en moi se passait....

J’ai vu nos deux corps entrelacés
Dans l’éclat de mon rêve se balancer
Tes cheveux de jais dans le vent dansaient
Tes yeux se plissaient l’horizon s’emplissait
D’un air pur quand tes lèvres j’embrassais
Mon amour

J’ai vu nos deux corps entrelacés
Toi et moi dans une vie passée
Mais le temps ne fait que passer
Nous restons immobiles enlacés
Mon amour

J’ai vu nos deux corps entrelacés
Dans ce décor de lumières tracées
Te quiero me disais tu mi amor
Sur les couleurs vives de notre amour
Mon amour

J’ai vu nos deux corps entrelacés
Dans une foule d’âmes qui passaient
Ils étaient vides froids et cassés
Nous nous n’ étions que nous et c’est assez
Mon amour

J’ai vu nos deux corps entrelacés
Dans cette barque sur la seine
Regarde au loin le temple de l’amour
Nos deux cœurs y dormiront pour l’éternité
Mon amour

J’ai vu nos deux corps entrelacés
A Venise sur la tamise au dessus de pise
A Belize à la Paz a Kairouan et a fez
Sur un autel sur le berceau de l’humanité
Mon amour

J’ai vu nos deux corps entrelacés
Dans le froid des premiers jours glacés
A peine une feuille de vigne....
D’amour nous rempliront ce monde délaissé
Mon amour

J’ai vu nos deux corps entrelacés
Dans des représentations surannées
Tristan et Iseult Romeo et Juliette
Toimoi ne sommes qu’un tout bien pensé
Mon amour

Passé présent a venir ici ou ailleurs
Car je t’aimerais et t’ai toujours aimé

J’ai vu nos deux corps entrelacés
Avant le début de l’exorde
Apres la fin de l’exode
Intemporels et omniscients
Incorporels et fait de réminiscences

Passé présent à venir ici ou ailleurs
Car je t’aimerais et t’ai toujours aimé
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,