À l'amant fantôme

il y a
1 min
8
lectures
3
Halo lumineux, délicieux crépitements, flamme flamboyante
Encore tu continues à éclairer mes nuits comme tu les hantes
Ne me consumant pas, la besogne n'est pas non plus nonchalante

Rien que par ton sourire, mes gestes deviennent tremblotants
Ils se tétaniseront si tu continues à rire autant
Sans oublier que parler m'est un coup de chance lent
Si t'y ajoutes ton regard franc et tes pas chancelants
Et c'est là que t'aimer devient le seul choix évident

Entraînant tout avec lui, les pires et les meilleurs :
Dire que tu m'aimeras toujours et tes sautes d'humeur
Être attentive même à tes bêtises, te confier mes peurs...
Nonobstant ce, on reste chacun avec sa multitude de couleur
Se tenant quand même, cherchant peut-être la voie du bonheur
3
3

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !