1
min

À la St Albert...

6 lectures

0

J'décide de changer de regard sur mon verre,
D'changer le filtre sur mes paupières :
D'un coup, je perçois par mes yeux verts,
Non plus cet espace vide dans l'air,
Celui qui frustre et désespère,
Mais bien la moitié entière,
Celle qu'on me sert
Et qui gracieuse, me désaltère.
Je perçois, dans mes compères,
Non plus que les regards amers,
Mais plutôt les sourires sincères,
Offerts,
À qui sait les voir, à qui repère
Chaque pépite de lumière
Lorsqu'elle se présente sur Terre.
Car oui, c'est bien toujours l'même Univers,
Autour de moi, les mêmes congénères,
Et pourtant tout diffère
Depuis qu'j'ai changé l'filtre sur mes paupières !
D'un coup, j'suis comme libérée de mes fers,
De ces contraintes qui enserrent ;
Et je me sens, au contraire,
Comme portée par les airs,
Par les mers,
Par la terre...
Comme si tout m'était offert.

Croyez-moi, y'a pas d'mystère
Ni d'effets secondaires :
Le regard change l'Univers,
C'est purement élémentaire.
En plus, ça coûte pas cher
- Rien, aucune charge financière ! -
... Alors qu'attendez-vous pour vous offrir une paire???
Parce que oui, par contre, ça s'ra pas votre cadeau d'anniversaire,
Ni de Noël, ni d'fête des mères :
Y'a que vous qui puissiez l'faire...

0

Vous aimerez aussi !

Du même auteur