A la manière de François Villon

il y a
1 min
4
lectures
0
en toute modestie, en hommage à ce merveilleux poète :

Gente Dame sous cotelle*
Aux commençailles* d'été
De féminage* charnelle

Par le facet* de dentelles
Un damelot* fasciné
Abuse la damoiselle

Il charme dame pucelle
Genoillon* au sol posé
En lui contant d'idéel

Vil le rufian* l'ensorcelle
De fallaces* à l'esnuer*
Mots suaves d'hydromel

Faisant l'ire de la Belle
D'hontage* dame est frappée
L'innocente est rebelle

Auprès d'autres jouvencelles
L'hélequin* s'en est allé
Comme s'en va l'hirondelle
Détalant à tire d'ailes.


Commençailles = au début
Cotelle = robe
Damelot = damoiseau
Esnuer = dénuder
Fallace = fourberie
Facet = corsage
Genoillon = genou
Hélequin = mauvais génie
Hontage = honte déshonneur
Rufian ou ruffian = homme débauché
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !